Etienne Kambale fait le bilan d’exécution de l’Accord cadre d’Addis-Abeba

 

Des acteurs de la société civile congolaise assistant à l’ouverture des travaux de consultation nationale sur l’implication de la société civile dans le suivi et l’évaluation de la mise en oeuvre de l’accord-cadre pour la paix, sécurité et la coopération pour la RDC le 29/08/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La société civile de la RDC estime que l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, signé en février 2013, par les pays membres de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs (CIRGL), n’est pas encore mis en exécution à 100%.

Invité de Radio Okapi ce matin, le rapporteur général-adjoint de la société civile Nord-Kivu, Etienne Kambale, a reconnu quelques avancées dans l’exécution de cet accord avec la mise en place de la police de proximité.

«Il y a des avancées dans l’exécution de l’Accord cadre d’Addis-Abeba mais il y a encore du travail à faire. Dans la région, il y a encore certains groupes armés qui errent dans les Etats voisins et cela menacerait la paix», a-t-il déploré.

Etienne Kambale répond aux questions de Bernardin Nyangi:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner