Julien Paluku: «Le couvre-feu qui été décrété à Beni-Ville produit ses effets»

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, interrogé par la presse à Goma (Photo Myriam Asmani)

Le nouveau massacre des civils à Beni suscite bien des réactions, dont celle du gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku qui, tout en regrettant ce drame, souhaite l’élargissement du périmètre de sécurité de l’armée dans les zones les plus reculées du territoire de Beni. Selon lui, les massacres de samedi 7 décembre ont été commis dans les localités où il n’y avait pas les forces de sécurité.

Selon la société civile, une trentaine de civils ont été tués dans la nuit de samedi 6 décembre par des hommes armés à Manzamba, Ahili et Mulobya, des villages situés à une cinquantaine de kilomètres au Nord-Est de Beni. Des sources officielles évoquent une dizaine de morts.

Julien Paluku condamne ces nouveaux massacres au micro de Martial papy Mukeba:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner