Le colonel Mwanamputu nie les dérapages de la police dans la manifestation de l'opposition

Des policiers tentent de dégager le passage le 23/12/2011 à Kinshasa, lors d’une manifestation relative à la prestation de serment d’Etienne Tshisekedi. Radio Okapi/ph. John Bompengo

La manifestation de l’opposition contre l’examen du projet de loi électorale a été étouffée lundi 12 janvier à Kinshasa. Invité de Radio Okapi ce mercredi, le porte-parole de la police congolaise, colonel Ezéchiel Mwanamputu ne reconnait pas que la police avait réprimé les manifestants et commis des bavures.

«Nous avons utilisé des armes non létales notamment les grenades assouplissantes ainsi que les lacrymogènes», a indiqué l’officier de la police congolaise.
Il a indiqué qu’il n’y a pas répression des manifestations mais la police a juste empêché les militants de l’opposition d’accéder dans les sites sécurisés.
Le colonel Mwanamputu répond aux questions de Donat Madimba.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (178)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (34)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
élection (25)
Corruption (23)
Unpc (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Caf (21)