Bene Poko: «Personne ne nous donne les raisons pour lesquelles les Congolais sont ciblés»

Des Congolais avant le match de Caf le 28/01/2013 entre RDC-Mali : 1-1 à Durban en Afrique du Sud. Radio Okapi/© Don John Bompengo

L’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud, Bene Poko, condamne les exactions contre les étrangers dans la ville de Durban, située à 615 km de Pretoria (Afrique du Sud). Invité de Radio Okapi ce matin, le diplomate congolais regrette que ces actes de xénophobie contre les Africains semblent cibler en premier lieu les Congolais.

Selon Bene Poko, ces actes n’ont pas leur raison d’être du fait que les Congolais vivant en Afrique du Sud contribuent au développement de ce pays.
«Nous avons au moins 500 médecins congolais en Afrique du Sud, il y a des ingénieurs, des professeurs d’universités. Nous déplorons les exactions commises contre les citoyens et personne ne nous donne les raisons pour lesquelles les Congolais sont pratiquement ciblés», a-t-il souligné.
Bene Poko répond aux questions d’Ascain Zigbia.​

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner