Justin Bitakwira: «Les mouvements de réfugiés burundais doivent être contrôlés»

Justin Bitakwira, député national de l’opposition (Ph. Vital-Kamerhe.com)

La situation sécuritaire et humanitaire (Sud-Kivu) est délétère dans le territoire d’Uvira (Sud-Kivu), où environ 7 000 Burundais ont, depuis une semaine, trouvé refuge pour fuir les tensions politiques dans leur pays. Invité de Radio Okapi ce matin, le député national élu du territoire d’Uvira, Justin Bitakwira, appelle les autorités du pays à redoubler de vigilance et à renforcer la sécurité à la frontière entre la RDC et le Burundi.

«L’œil de la République doit être focalisé à Uvira et Fizi parce que tout partirait de là. Même une buchette d’allumette peut brûler tout la République», a indiqué Justin Bitakwira.

Il estime nécessaire d’identifier chaque Burundais qui foule le territoire congolais et prendre des dispositions nécessaires en vue de l’accueil des réfugiés conformément aux lois du pays pour prévenir des situations d’insécurité dans cette partie de la RDC.

Justin Bitakwira répond aux questions de Mimie Engumba Mulongo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner