Julien Paluku: «Nous sommes à plus de 300 personnes tuées dans le territoire de Beni en 6 mois»

Julien Paluku Kahongya, gouverneur du Nord-Kivu, octobre 2008. (droits tiers)

La tension est vive dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), où sept civils ont été tuées le week-end dernier par des présumés rebelles ADF. Invité de Radio Okapi ce matin, le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, demande au Premier ministre d’instaurer une réunion hebdomadaire sur les questions sécuritaires dans l’Est de la RDC comme c’est le cas pour le secteur de l’économie.

«J’estime que la situation est plus que grave parce que depuis le mois d’octobre 2014, nous sommes à  plus de 300 personnes tuées à Beni. J’estime que dans ce pays où on a réussi à stabiliser le taux de croissance, il est temps qu’on puisse se réunir pour parler maintenant des questions sécuritaires », a indiqué le gouverneur du Nord-Kivu.
Julien Paluku répondu aux questions de Jacques-Yves Molima.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Suivez une des visites de Julien Paluku à Beni:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner