Que faire pour prévenir le recrutement des enfants dans les milices et les forces armées ?

Les différents groupes armés actifs en RDC ont largement recruté des enfants lors des conflits armés qu’a connus le pays à partir de 1996. Certains d’entre eux avaient jusqu’à 40% d’enfants dans leurs troupes. Dans beaucoup de cas, ces enfants sont recrutés de force ou enlevés. D’autres s’enrôlent dans les milices pour fuir la pauvreté, la maltraitance et la discrimination ou pour se venger des auteurs d’actes de violence commis à leur encontre ou contre leur famille. Ces enfants sont utilisés comme combattants, porteurs, cuisiniers ou pour fournir des services sexuels. Il faut noter que le recrutement des enfants au sein des forces et groupes armés est interdit par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux qui considèrent l’enrôlement des enfants comme un crime de guerre.

- Que proposez-vous pour prévenir le recrutement ?

Invité : Gauthier Luyela, directeur chargé de la protection de l’enfant au ministère du genre, famille et enfant.

Présentation: Marie Chantal Lumba

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

La taxe sur la valeur ajoutée est en application depuis le 1er janvier 2012. Ce mercredi 14 février, les opérateurs économiques sont appelés à déclarer le montant des ressources mobilisées pour le mois de janvier.

Parole aux auditeurs va recevoir un reponsable de la DGI, vos préoccupations et questions sont les bienvenues.

Vous pouvez réagir dès à présent en nous envoyant vos SMS au 081 973 96 50 ou en nous écrivant à l’adresse e-mail [email protected] . Vous pouvez aussi commenter nos publications sur la page Facebook de Parole aux auditeurs.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner