Sud-Kivu: situation sécuritaire toujours précaire à Shabunda

Un mouvement massif de la population est observé à l’intérieur du territoire de Shabunda (Sud-Kivu), à cause des affrontements sporadiques entre les FARDC et la milice Raïa Mutomboki. Les responsables locaux l’ont fait remarquer à une délégation mixte gouvernement provincial  – Monusco qui s’est rendue, mercredi 20 mars, à Shabunda-Centre.

La mission de délégation consistait à évaluer la situation sécuritaire dans cette partie du pays en proies à des attaques armées de différentes milices.

Le comité de sécurité locale a fait état de la paralysie des  activités sociaux économiques sur l’ensemble  du territoire, sauf à Shabunda centre ; l’interruption de l’intervention humanitaire aux  déplaces de guerre et de la suspension des toutes les activités scolaires.

De leur côté, les notables de Shabunda ont demandé le renforcement militaire dans la région pour sécuriser la population. Ils ont plaidé entre autre pour  la mise en place d’une structure de réconciliation afin de sensibiliser les groupes à la paix et au respect des droits humains.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner