Bukavu: le Synecat dénonce la poursuite de la prise en charge des enseignants

Les enseignants des écoles catholiques, réunis au sein du Synecat, ont marché, lundi 2 février, dans les rues de Bukavu (Sud-Kivu) pour dénoncer la poursuite de  la prise en charge des enseignants par les parents d’élèves.

Cette marche est partie du bureau de coordination de la société civile pour chuter à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, où les manifestants ont déposé leur mémorandum.
Ces enseignants estiment que les députés nationaux élus du Sud-Kivu n’ont pas su défendre leurs droits.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner