Beni: plus de 14 000 ménages en voie de déguerpissement au quartier Congo ya sika


Le territoire de Beni marqué en rouge sur la carte

Un mémo des habitants du quartier Congo ya sika regroupés en 14 000 ménages environ, rendu public samedi dans cette contrée, demande au gouvernement central et à l’Assemblée nationale d’intervenir en leur faveur dans le conflit qui les oppose à l’ICCN (Institut congolais pour la conservation de la nature) au sujet de l’espace qu’ils occupent. Ils sont menacés de déguerpissement.

Le différend date d’il y a un mois et l’espace querellé mesure 900 mètres sur 280.

Les habitants qui l’occupent disent y être installés après un lotissement en bonne et due forme.

Des preuves existent, souligne leur mémo.

Par ailleurs, d’après le chef du quartier Congo ya sika, Paluku Mayenga, plusieurs services étatiques  y ont également érigé leurs bureaux, notamment, la DGDA, l’OCC, la DGM et la Sonas.

La plupart des écoles, des micro finances et des centres de santé de Kasindi ont également été construits dans cet espace, ajoute la même source.

Une commission d’enquête composée des députés nationaux et provinciaux ainsi que des représentants de l’ICCN vient de séjourner à Kasindi vendredi dernier pour l’étude de ce dossier.

Un des  membres de cette commission, le député Ernest Kyaviro, appelle la population de Kasindi, et surtout celle du quartier Congo ya siKa, au calme, et promet que la question sera débattue prochainement au Parlement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner