Bas-Congo: après la pluie, 40 familles sans abris


Boma, une des villes du Bas-Congo les plus touchées par les pluies de vendredi et samedi

Plus d’une quarantaine des ménages sont, depuis deux jours, sans abris dans le secteur de Kwuilu Ngongo et dans la ville de Boma respectivement à plus de 200 kilomètres à l’est et à 100 kilomètres à l’ouest de Matadi, ont indiqué, dimanche 21 novembre, des sources concordantes des ces contrées du Bas-Congo. Leurs habitations ont été détruites par les pluies se sont abattues sur place. La situation de ces familles est inquiétante et nécessite une intervention urgente du gouvernement provincial, selon un membre de la société civile.

Les ménages récemment frappés, dans la nuit de vendredi à samedi 20 novembre, par des vents violents et les  pluies diluviennes sont ceux du village Sadi, groupement Makuta dans le secteur de Kwuilu Ngongo.

Le bilan provisoire, ont précisé certains habitants de Sadi, fait état de dix-neuf maisons écroulées, parmi lesquelles un centre de santé et une école. Il n’y a pas eu, en revanche, des pertes en vies humaines, mais une femme avait perdu connaissance.

Jusqu’à ce dimanche, selon les mêmes sources, les sinistrés  n’ont reçu aucune assistance.

Ces habitants ont, par ailleurs, lancé un sos auprès des  autorités de la province ; affirmant que nombreux d’entre eux passent la nuit à la belle étoile.

Un autre cas signalé, concerne la ville de Boma ; où, jusqu’à ce dimanche, plusieurs familles sont sans logis suite aux dégâts causés par la pluie qui s’est abattue en  milieu de  semaine sur place.

Selon des sources concordantes, des maisons ont été écroulées au quartier Dumbi.

Pour cette ville, les autorités municipales ont justifié cette situation par plusieurs causes:

  • constructions anarchiques sur le domaine public,
  • caniveaux bouchés,
  • manque de curage de la rivière Kalamu et
  • mauvaise gestion des déchets.

Le ministre provincial des Affaires sociales et humanitaires est arrivé sur place à Boma, ont indiqué des sources proches de la mairie de cette ville.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner