Les pays du bassin du Nil à Goma pour commémorer l’existence de leur organisation

Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009.Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009.

Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009.

Des officiels des pays membres de l’Initiative du bassin du Nil (IBN) arrivent à Goma, au Nord-Kivu où sont prévues mardi le 22 février prochain les manifestations commémoratives de cette organisation lancée en février 1999.

En plus de la RDC, ces pays sont le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, l’Érythrée, le Soudan, l’Éthiopie et l’Égypte.

L’IBN a pour vocation  la gestion et le développement équitables et durables des ressources en eau du bassin du fleuve Nil, mais aussi le renforcement de la coopération entre les Etats membres.

Dans cet ordre d’idées, de nombreux projets existent, initiés et gérés en commun entre certains de ces Etats.

Le siège de l’organisation est à Entebe.

Mais IBN a porté son choix sur la ville congolaise de Goma, dans la province du Nord-Kivu, pour abriter les manifestations du 22 février prochain.

«Nous avons choisi Goma parce que Goma a une réserve d’eau qui alimente le système du bassin du Nil», a expliqué Daniel Massamba Meboya, chargé de communication à l’IBN, déjà présent à Goma dans le cadre des préparatifs de cette rencontre.

La région de Goma dispose d’une réserve d’eau souterraine et de surface qui alimente la Semliki et les deux lacs, Albert et Edouard, lesquels se jettent à leur tour dans le fleuve Nil, a-t-il renchéri.

L’Égypte, l’un des dix pays membres de cet espace africain, est, comme on le dit, un don du Nil. C’est-à-dire, la vie y serait impossible sans ce fleuve.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner