La population de Goma sensibilisée sur les enjeux de l’Initiative du bassin du Nil

Vue de la ville de Goma.alVue de la ville de Goma.al

Vue de la ville de Goma.al

Les délégations d’une dizaine de pays membres de l’Initiative du bassin du Nil sont déjà arrivées à Goma, capitale du Nord-Kivu, où doit être célébrée, ce mardi 22 février, la Journée mondiale du Nil. La veille de cette célébration, ces différentes délégations ont participé à une marche dans les artères de la ville, aux côtés des acteurs de l’environnement locaux, pour sensibiliser la population sur cette initiative.

Partie du rond-point des Banques, cette marche s’est terminée au niveau du marché central de Virunga où les marchands ont été informés sur l’initiative du bassin du Nil. Ces derniers ont, par ailleurs, réceptionné huit fûts poubelles pour l’assainissement de ce marché.

Cette année, la ville de Goma à l’est de la RDC a été choisie pour abriter les manifestations internationales marquant cette Journée, placée sous le thème: «Tous ensemble pour une meilleure coopération.»

Selon le président du forum congolais du bassin du Nil, le docteur Malikwisha Meni, le choix de la ville de Goma va aider la population congolaise à «mieux situer le bassin du Nil congolais.»

La RDC est pourvoyeuse de 13% des eaux du Nil depuis les rivières Rutshuru et Rwindi qui se jettent dans le lac Edouard. Et ce lac, par la rivière Semuliki, amène ces eaux dans le lac Albert d’où part le Nil blanc, a-t-il précisé.

Le responsable de l’Initiative du bassin du Nil venu de l’Egypte, le docteur Wael Khairy, a déclaré en sensibilisant la population au marché central de Virunga:

«En tout cas, cette célébration est une bonne opportunité à cette place avec la police, les ministres, experts et techniciens. Nous voulons aussi donner un message à tous les citoyens de Goma et ceux de la région, que nous commençons l’exécution de nos projets et que, d’ici prochainement, les fruits de cette coopération vont profiter à la population.»

Les animateurs des ONG congolaises du domaine de l’environnement espèrent, de leur côté, qu’avec le retour progressif de la paix dans le bassin du Nil congolais, la RDC va pouvoir bénéficier de nombreux projets pilotés par cette organisation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner