Réserve d’Epulu : le commissaire de district ordonne l’évacuation des exploitants miniers et des braconniers

La rivière Epulu dans la réserve de faune à Okapi, en Ituri 2005.La rivière Epulu dans la réserve de faune à Okapi, en Ituri 2005.

La rivière Epulu dans la réserve de faune à Okapi, en Ituri 2005.

Dans un communiqué officiel rendu public vendredi 6 août, le commissaire Freddy Bosomba  souligne sa détermination de préserver  la faune et la flore dans la  réserve  à  okapis d’Epulu. Il menace de “livrer à la rigueur de la loi”, tout contrevenant à sa décision.

Celle-ci intervient à la suite d’un S.O.S lancé conjointement par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et la direction de la réserve de la faune à okapis (RFO), en faveur des animaux qui y vivent.

A l’entrée d’Epulu, le siège de la réserve de la faune à okapis (RFO), les gardiens procèdent à la fouille systématique de  tout véhicule en provenance de Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale. Ils sont à la recherche de la viande boucanée des animaux sauvages.

Les chauffeurs assumeraient  toute responsabilité au cas où un quelconque passager serait surpris avec le colis prohibé.

Selon Joseph Mapilanga, directeur de la réserve, ce contrôle vise à préserver les espèces animales en cette période où de nombreuses femelles en gestation  attendent de mettre bas.

Il signale par ailleurs la présence de plusieurs centaines de creuseurs artisanaux d’or et de braconniers dans les secteurs de Bandegaido, d’Enjewa et de la rivière Ituri, au sein de la réserve.

Selon Joseph Mapilanga, ces «envahisseurs » perturbent la lie de la rivière qui sert de havre aux animaux.

Les exploitants miniers et les braconniers sont sensibilisés pacifiquement à leur évacuation de la réserve. Cette opération  risque de ne pas réussir face aux braconniers armés, affirment des témoins sur terrain.

Lire aussi:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner