L’ICCN s’active pour la création du parc de la Lomami

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) / Province Orientale a clôturé, dimanche 26 février, l’atelier d’élaboration du plan d’orientation de gestion du futur parc de la Lomami. L’atelier a réuni des experts écologistes, socio-économistes et juridiques ainsi que le comité du pilotage de la création du parc, constitué notamment de l’ICCN et de la Coopération allemande (GIZ).

Pendant trois jours les participants à l’atelier vont discuter sur l’établissement des règles qui vont régir ce parc, l’inventaire, la protection et la production des espèces animales et végétales ainsi que sur l’utilisation rationnelle de la forêt par les communautés riveraines.

Selon le directeur provincial de l’ICCN, Paulin Tshikaya ce parc devrait être «géré selon standard international». La gestion dudit parc devrait impliquer trois partenaires, à savoir:

  • les  communautés riveraines
  • l’Etat congolais
  • l’ICCN.

Ces derniers devraient, selon Paulin Tshikaya, être outillés  sur les règlements de gestion, connaître la nature et le nombre d’espèces dont regorge le parc  et savoir ce qu’il faut exploiter et protéger. Cette connaissance permet une gestion durable et à long terme  des espèces naturelles.

Le directeur provincial de l’ICCN a, par ailleurs, affirmé que tout est presque fin près pour le lancement du parc. «Il ne reste que la signature de l’ordonnance créant le parc pour que les activités démarrent», a-t-il précisé.

La consultation des représentants des communautés de territoires d’Ubundu et d’Opala (Province Orientale) sur le projet de création du parc national de la Lomami avait débuté, samedi 27 août 2010 à Kisangani. Ces notables s’étaient dits favorables à la création de ce nouveau parc.

A cette occasion,  l’administrateur délégué général de l’ICCN avait indiqué  la partie délimitée entre les rivières Tshuapa, Lomami et Lualaba héberge notamment:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner