Nord-Kivu: un nouveau centre sismographique à Minova

Vue aérienne du volcan Nyiragongo à Goma, 2006.Vue aérienne du volcan Nyiragongo à Goma, 2006.

Vue aérienne du volcan Nyiragongo à Goma, 2006.

Un nouveau matériel de détection sismographique constitué d’un sismomètre et de son enregistreur vient d’être installé par l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG), à Babandana près de Minova, 50 Km au sud de Goma. Ce matériel provient de l’Université américaine de Pennsylvanie qui coopère avec l’OVG et l’Université de Lubumbashi. 

Avec cette nouvelle station d’observation scientifique, la précision et la qualité de la surveillance des activités de volcans Nyiragongo et Nyamulagira vont augmenter, explique Dr Georges Mavonga, responsable du département de Séismologie à l’OVG. 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lors d’une mission de travail dans la capitale du Nord-Kivu le vendredi 26 août 2011, le ministre de la Recherche scientifique, Jean-Pierre Bakole, avait estimé qu’il fallait «des moyens additionnels pour appuyer l’Observatoire volcanologique de Goma».

« Si l’OVG n’est pas appuyé, le gouvernement risque d’avoir de petits problèmes de surveillance volcanologique ici à Goma. Nous, nous sommes entendus avec les partenaires pour trouver des moyens additionnels afin de continuer le projet », avait-il déclaré. 

En mai 2010, 19 personnes sont mortes, au moins 25 autres disparues et plus de 200 ménages restés sans abris à la suite d’un éboulement provoqué par une coulée de la boue venue du sommet du volcan dormant de Karisimbi, dans la localité de Kibirigya dans le territoire de Nyiragongo.

La dernière éruption volcanique de Nyiragongo produite, le 17 janvier 2002, avait provoqué l’engloutissement par les laves de 13% des infrastructures de la ville de Goma (Nord-Kivu), mais a aussi occasionné la chute de 80% de l’économie de la province, selon le directeur général de l’OVG, Kacho Karume.

Un des plus dangereux d’Afrique, ce volcan avait alors éjecté un gros nuage de fumée et de cendres haut dans le ciel et déversant trois rivières de lave sur les côtés est et ouest de l’édifice volcanique, à près de 60 Km/h.

Toujours dans la même région, se trouve un autre volcan parmi les plus actifs du continent, le Nyamulagira. Il est capable de produire des coulées de lave plus de 30 kilomètres de longueur pouvant atteindre ainsi le Lac Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)