Goma : deux défenseurs de l’environnement menacés de mort, selon l’Asadho

Impression d’écran de la page d’accueil du site de l’Asadho.

Dans un communiqué parvenu à radio Okapi jeudi 19 avril, l’Association africaine de défense des droits de l’Homme (Asadho) dénonce des menaces de mort proférées par des inconnus contre deux défenseurs de l’environnement. Ces derniers recevraient, depuis le mois de mars, des coups de fil anonymes où des inconnus menacent de « les effacer » s’ils ne cessent pas leur campagne de sensibilisation contre l’exploitation pétrolière dans le parc des Virunga.

Les deux victimes sont Alphonse Muhindo et Bantu Lukambo, membres de deux ONG locales de défense de l’environnement basées à Goma.

Selon Me Jean-Claude Katende, président national de l’Asadho, ces menaces portent atteinte à leur droit à la vie.

« J’ai demandé au Procureur Général de Goma de prendre des mesures pour assurer la protection de nos collègues et de mener des investigations pour que les personnes qui ont proféré ces menaces soient poursuivies en justice », a-t-il affirmé.

Les associations locales de protection de l’environnement s’opposent à l’exploration du pétrole dans le parc des Virunga par l’entreprise Soco international. Elles exigent d’être impliquées dans une étude d’impact environnemental.

Le ministre congolais de l’Environnement a accordé à cette société le droit d’exploration pétrolière dans le bloc 5 du parc national des Virunga. Ce bloc couvre environs les trois quarts de la superficie totale du parc.

Dans un communiqué de presse parvenu lundi 19 mars 2012 à Radio Okapi, le centre du patrimoine mondial de l’Unesco avait exprimé sa préoccupation face à cette exploration pétrolière.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner