Nord-Kivu : les agriculteurs augmentent leur production de bananes grâce à de nouvelles méthodes phytosanitaires

Les agriculteurs du Nord-Kivu qui appliquent les nouvelles techniques de lutte contre le « wilt bacterien », une maladie qui attaque les bananiers, augmentent leur production. Ils sont formés à ces méthodes en Ouganda depuis août 2011 grâce à un financement de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Un cultivateur qui possède une plantation de 50 hectares de bananiers a déclaré à Radio Okapi qu’avant que son champ ne soit attaqué par le « wilt bactérien », il produisait plus de deux mille régimes de bananes par mois.

Depuis, a-t-il expliqué, « la maladie a tout dévasté au point que j’avais du mal à produire deux cents cinquante régimes par mois ».

Actuellement, avec les nouvelles techniques apprises en Ouganda, il produit mensuellement près de sept cents régimes de bananes.

En visite  sur le site  Bweremana, où l’expérience pilote a débuté, une délégation du gouvernement provincial du Nord-Kivu et de la FAO s’est dit encouragé par les premiers résultats.

Depuis le mois d’Aout 2011, cent cinquante agriculteurs ont été formés  à ces nouvelles techniques de lutte contre le « wilt bactérien ». Au cours de ces formations, les cultivateurs apprennent à enlever le bourgeon mâle à temps à l’aide d’un bâton fourchu, à enlever tout plant malade et à  désinfecter les outils de travail.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner