Un orage fait un mort et six blessés à Beni

Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer  leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle. Radio Okapi/Ph. John BompengoUne famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Sept personnes ont été blessées au cours de la forte pluie accompagnée de vent violent qui s’est abattue, samedi 4 mai, dans le territoire de Beni. Une des victimes a succombé à ses blessures sur le lit d’un hôpital à Oicha, chef-lieu de ce territoire du Nord-Kivu.

Les murs de la paroisse de la Communauté des églises au centre de l’Afrique (CCA20) de Mamové, 18 km à l’ouest de Oicha, se sont écroulés. Sept membres d’une chorale, en pleine séance de répétition, ont été blessés, selon la société civile locale.

Aussitôt après, les victimes ont été acheminées à l’hôpital général d’OIcha, a affirmé la même structure citoyenne. Le chef de cité d’Oicha, Jean Baptiste Kahindo Kamabu, a confirmé les faits.

L’une de ces victimes a succombé à ses blessures lundi 7 mai dans la matinée. Les autres blessés poursuivent les soins, a-t-il indiqué, précisant que « leur état de santé évolue normalement ».

Les fortes précipitations enregistrées depuis le début de ce mois  ont aussi rendu impraticables les routes de desserte agricole, a indiqué le chef de cité, expliquant que les prix des denrées alimentaires augmentent. Il s’agit notamment des prix du manioc, de haricot, d’huile de palme ou du riz.

Jean Baptiste Kahindo Kamabu a souligné néanmoins que cette situation n’est que passagère. A la saison sèche prochaine, espère-t-il, les prix des produits agricoles reprendront leur court normal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner