Kalemie: plus de 50 filets à petites mailles saisis sur le Lac Tanganyika

Les pécheurs du fleuve Congo à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

Une cinquantaine de filets de pêche à petites mailles ont été saisis, a indiqué, lundi 24 septembre, l’inspection de l’agriculture, pêche et élevage au territoire de Kalemie au Katanga. Ce service se dit déterminé à poursuivre la traque contre les filets non autorisés, considérés comme étant à la base de l’extinction de plusieurs espèces de poissons dans le Lac Tanganyika.

Pour bien mener cette opération contre les filets interdits, l’inspection de l’agriculture, pêche et élevage compte sur  des moyens mis à sa disposition par le gouvernement provincial.

Ce service de l’Etat accuse les pêcheurs de non respect de l’accord relatif à la non-utilisation de ce type de filets, signé en 2011 en présence des chefs coutumiers et même de certains députés. L’inspecteur Eric Lunga Nonda a déclaré:

«Ces pêcheurs ne respectent pas ce qu’on a signé. C’est ce qui nous pousse maintenant à faire un contrôle minutieux dans chaque secteur. Nous avons commencé par Kabimba, Kimomo, Bilila jusque dans la zone de Kaziba.»

Déjà, une cinquantaine de filets à petites mailles se trouvent entassés dans la minuscule pièce de l’inspection de l’agriculture, pêche et élevage, avant leur destruction. Eric Lunga Nonda a précisé qu’après le secteur Nord du Lac Tanganyika, l’opération se poursuivrait dans le secteur Sud:

«Nous sommes obligés de faire des patrouilles chaque jour, parce que nous avons la barquette et le hors-bord qui nous a été donnés par le ministre provincial de l’agriculture. Nous irons jusqu’à la limite entre Kalemie et Moba, au niveau de Katombe. Nous y seront peut-être la semaine prochaine

Cette inspection dispose en effet de six brigades de surveillance de la pèche, dont cinq opèrent sur ce lac et une sur la rivière Lukuga.

Le ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage du Katanga, Barthélemy Mumba,  avait exprimé, samedi 9 juin à Kalemie, son indignation face à l’utilisation par les pêcheurs du Lac Tanganyika au filet à mono-filament. Or ce filet détruit les espèces toutes tailles confondues, avait-il poursuivi, appelant la communauté locale à une prise de conscience pour la préservation des espèces halieutiques.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner