Bandundu : le chef de secteur de Kapia dénonce l’exploitation illicite de bois à Idiofa

Un engin prêt à transporter des grumes provenant de la forêt équatoriale en RD Congo pour une exportation. Radio Okapi / Ph. Bompengo

Le chef de secteur de Kapia, dans le territoire d’Idiofa  (Bandundu), Armand Itaranyam, a dénoncé mercredi 10 avril, l’exploitation illicite du bois dans les groupements Munkenambel et Bangoli. Selon lui, cette activité « illégale et désordonnée » de la forêt fragilise l’environnement et ne bénéficie pas à la communauté.

Armand Itaranyam a indiqué que ces exploitants de bois ne sont pas identifiés. Ils transportent les grumes et les planches sans être contrôlés par le service de l’environnement du secteur sur la rivière  Kasaï, frontalière à la province du Bandundu.

Le superviseur de l’environnement et conservation de la nature du territoire de Kapia, ne reconnait l’existence d’aucun exploitant forestier dans son territoire.

S’ils existent, a-t-il signifié, ils doivent agir en complicité avec des chefs de terre.

Le coordonnateur territorial de la société civile, Pascal Katanga, a pour sa part précisé que le non respect des textes légaux en matière d’exploitation forestière occasionne l’apparition des érosions et le réchauffement climatique.

De son côté, le président de la Fédération des Entreprise du Congo (FEC) à Idiofa demande aux chefs des entités de conduire les exploitants de bois au bureau du territoire pour qu’ils obtiennent les documents officiels.

Lire aussi sur radio okapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner