Isangi: les pêcheurs réclament le refoulement des hippopotames sur le fleuve Congo

Derniers hippopotames des Virunga. Suite aux guerres, les hippopotames ont presque disparu de l’est de la RD-Congo. Il y’a encore 20 ans, ces animaux constituaient la plus grande population d’hippopotames d’Afrique. Photo: Flickr bjectifbrousse

Les pêcheurs d’Isangi demandent aux autorités administratives de ce territoire de la Province Orientale d’autoriser le refoulement des hippopotames, qui envahissent cette partie du fleuve Congo. Ces animaux les attaqueraient pendant la nuit, perturbant l’activité de pêche depuis deux semaines.

Les pêcheurs invitent les autorités à agir rapidement pour leur permettre de travailler convenablement pendant cette période où la pêche est généralement abondante.

Le programme de protection de l’environnement ainsi que d’autres ONG locales s’opposent à un refoulement des hippopotames. Selon un responsable de ces organisations, la même demande formulée l’année dernière, à Isangi et Basoko, s’est soldée par l’abattage clandestin de deux hippopotames et cinq éléphants. Il affirme que la population confond généralement le refoulement et l’abattage de ces espèces protégées.

L’administrateur du territoire d’Isangi, Makanda Mwamba, dit attendre une demande officielle des pêcheurs pour prendre une décision. A l’en croire, le service de l’environnement du territoire n’a enregistré aucune plainte jusque là.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires