Province Orientale: les orpailleurs de Banyali kilo accusés de détruire l’écosystème

Des creuseurs dans une mine artisanale d’or à Nyunzu dans le Katanga (Avril 2013)

Les autorités coutumières des collectivités de Banyali kilo et de Walendu Tatsi en Ituri (Province Orientale) dénoncent la méthode d’exploitation artisanale d’or communément appelée “sous courant”, estimant qu’elle détruit  l’environnement. Les orpailleurs recourent en effet aux motopompes pour vider les cours d’eau et aplanir ensuite des collines entières. Lors d’une rencontre avec Ashanti Gold Kilo (AGK) samedi 10 août à Mongwalu, ces autorités ont exigé la suppression de cette méthode.

Les orpailleurs à la recherche de l’or utilisent des motopompes qui tirent  les eaux des ruisseaux ou des rivières pour les déverser ensuite sur les collines jusqu’à les aplanir. Ces eaux boueuses passent par un canal où est placé un tissu pour récolter les sables riches qu’ils vont ensuite traiter afin de recueillir de l’or.

Le chef de la collectivité de Banyali kilo, Innocent Madukadala, a exigé la suppression de cette méthode:

«Les conséquences néfastes existent. Vous savez que ça détruit  d’abord l’humus. Ce qui fait que ça défavorise l’agriculture, puisqu’avec cela on ne saura plus cultiver. Donc, [...] ça détruit complètement  l’environnement. »

Il a appelé à l’intervention des autorités provinciales pour mettre fin à cette pratique. « Nous, on avait conclu que l’arrêté de son excellence monsieur le Gouverneur devrait avoir plus de poids que nos décisions locales», a-t-il estimé.

Cette pratique qui détruit l’environnement  peut jouer  sur le changement  climatique dans l’avenir, a prévenu la division des mines, promettant de lutter contre le système «qui est aussi contraire à la loi minière» en vigueur en RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner