Equateur: le nouveau commissaire de l’environnement plaide pour le respect du code forestier

Forêt équatoriale. Photo dentrodeafrica.free.fr

Le nouveau commissaire provincial de l’environnement et de la conservation de la nature à l’Equateur a fait l’état des lieux de son secteur, vendredi 30 août au jardin Botanique d’Eala, situé à environ 5 kilomètres de Mbandaka. Parmi les défis à relever, il a cité notamment la lutte contre l’insalubrité et le respect du code forestier.

Les participants à cette séance ont déploré plusieurs faits nuisibles à l’environnement à l’Équateur, notamment l’insalubrité dans les agglomérations à cause des sachets, le non-respect des lois en vigueur et du code forestier. Ils ont aussi dénoncé le non-respect des cahiers de charge signés par les exploitants et les populations locales ainsi que le manque de reboisement. La plupart de ces contrats imposent aux exploitants d’investir dans les domaines sociaux en faveur des riverains.

Par ailleurs, la coordination provinciale est accusée de ne plus faire de supervision dans l’arrière-province où se trouvent les exploitations forestières.

«Le fonds qui est perçu [sur les exploitants forestiers] est logé à Kinshasa. On n’a jamais pensé à le restituer [à la province] ou peut-être organiser le service de reboisement », a indiqué le commissaire provincial à l’environnement et conservation de la nature, Claude Bomana.

Il y a beaucoup de problèmes et de déficit par rapport aux recettes de la province. Claude Bomana a estimé que le plan d’action en cours d’élaboration pourrait ressortir les maux qui rongent ce secteur et proposer des solutions nécessaires.

Lire aussi sur radio okapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner