Province Orientale : les parlementaires de la sous-région veulent créer une brigade verte

Une vue des députés nationaux et sénateurs congolais au palais du peuple (siège du parlement), ce 8/12/2010 à Kinshasa. Radio Okapi / Photo John Bompengo

Des parlementaires congolais, centrafricains, rwandais, burundais, ougandais et sud-soudanais ont proposé mardi 1er octobre la création d’une brigade verte pour la protection des zones naturelles transfrontalières. C’était à la clôture d’un atelier de deux jours tenu à Kisangani, en Province Orientale. Leurs recommandations, réunies dans la «déclaration parlementaire de Kisangani 2013», seront soumises aux gouvernements de leurs différents Etats.

Les parlementaires ont décidé de s’organiser en un réseau d’échange pour une excellente coopération régionale et multilatérale. Cette structure devrait ensuite organiser des discussions pour la création d’une brigade verte.

Selon Ange Maxime Kazagui, député national centrafricain, la brigade verte aura pour objectif de :

  1. Faire en sorte que l’ensemble des Etats de la sous-région puissent disposer dune loi cadre sur l’environnement ;
  2. Harmoniser les dispositions légales en matière de gestion des zones transfrontalières ;
  3. Appuyer la certification des ressources naturelles au niveau de chaque Etat comme une priorité, en vue d’endiguer les causes d’instabilité des frontières qui encouragent l’installation des bandes armées et le trafic illicite des ressources naturelles ;
  4. Renforcer les dispositions nationales en matière de répression à l’encontre de toute personne ou bande qui aurait contrevenu aux dispositions nationales ou régionales en matière de protection des zones transfrontalières.

Ces efforts à consentir visent à faire profiter aux peuples de cette région, de façon pacifique, des ressources naturelles à leur portée.

Les parlementaires de la sous-région se réuniront encore dans trois mois, au Rwanda, afin d’évaluer la mise en oeuvre des recommandations de la «déclaration parlementaire de Kisangani 2013» par leurs différents gouvernements.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Les matières prioritaires pour la session parlementaire de septembre

Equateur: l’assemblée provinciale ouvre sa session budgétaire 2014

Assemblée nationale: une loi d’amnistie inscrite au calendrier de la session de septembre

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner