Katanga: 6 présumés exploitants illégaux du bois arrêtés à Kasenga

Des morceaux de bois. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Six personnes ont été arrêtées dimanche 3 novembre  aux villages Mwalaba et Coopérative dans le territoire de Kasenga au Katanga. Elles sont accusées d’exploitation  illicite du bois, en connivence avec certains  sujets chinois. Le ministre provincial de l’Environnementestime qu’il est temps de mettre fin à ce phénomène qui prive le gouvernent provincial du Katanga des moyens de sa politique. Une action saluée par la société civile du Katanga.  

La sonnette d’alarme avait été tirée par la société civile et l’évêque de Kilwa Kasenga, dénonçant la coupe abusive d’arbres dans cette zone. Dimanche, les ministres provinciaux de l’environnement et  de l’intérieur, accompagné  du général de la 6e région militaire  et d’un colonel de la garde républicaine, se sont rendus sur le lieu.

Six personnes de nationalité congolaise, trouvées sur place, ont été arrêtées. Les Chinois, qui ont vu venir cette délégation, se sont enfuis dans la forêt.  D’après des sources locales, ces expatriés avaient érigé les camps d’exploitation du bois, notamment aux villages dénommés«Coopérative » et «Mwalaba ». Ces deux camps ont été incendiés par des membres de cette délégation.

Selon ces mêmes sources, ces chinois seraient appuyés dans leur opération clandestine par certains éléments de la garde républicaine. Quelques effets militaires ont d’ailleurs été trouvés dur place, notamment des bottes, des ceinture et des gourdes. C’est cette allégation qui ajustifié la présence d’un officier supérieur de cette unité dans la délégation.

Les deux ministres provinciaux ont profité de leur présence à Kasenga pour sensibiliser les habitants de ce coin pour qu’ils dénoncent toute personne qui oserait exploiter de nouveau le bois dans ce secteur. Ils ont rappelé aux villageois que la période de la campagne de la coupe de bois, qui  est de trois mois, a pris fin le 31 octobre dernier.

Ce lundi matin, le ministère de l’environnement a dépêché sur place des camions pour récupérer les grumes de bois rouge et les amener àLubumbashi.

L’archevêque de Kilwa Kasenga a salué cette action du gouvernement provincial et a souhaité la poursuite de cette lutte pour mettre hors d’état de nuire tous les exploitants illicites du bois.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (63)
FARDC (60)
Beni (32)
Djugu (30)
FCC (28)
Unpc (27)
Ituri (26)
Ceni (25)
Lamuka (24)
Léopards (23)
ADF (22)
Sécurité (22)
JED (22)
Kinshasa (21)