Sud-Kivu : des hippopotames en divagation dans 4 quartiers de la cité d’Uvira

Derniers hippopotames des Virunga. Suite aux guerres, les hippopotames ont presque disparu de l’est de la RD-Congo. Il y’a encore 20 ans, ces animaux constituaient la plus grande population d’hippopotames d’Afrique. Photo: Flickr bjectifbrousse

Des hippopotames provenant du lac Tanganyika envahissent régulièrement quatre quartiers riverains à Uvira, à plus de 120 Km au sud de Bukavu, dans le Sud-Kivu. Selon la population, ces pachydermes s’éloignent à environ un km du lac Tanganyika, depuis plus d’une semaine, pour envahir de nuit les quartiers Kilibula, Nyamianda, Kalundu, Kasenga et Kahorohoro. Ils ont notamment dévasté des champs de manioc et de patates douces le long du lac Tanganyika.

Selon les sources locales, plus de trois hectares de plantation de maïs ont été ravagés par des hippopotames au quartier Kahorohoro, la semaine dernière.

Pour la cheffe de quartier Kilibula, Agnès Shagayo, ses habitants ont peur de circuler la nuit, craignant d’être attaqués par ces animaux. Des habitants du quartier Kalundu, près du Lac Tanganyika, ont essuyé la semaine dernière plusieurs attaques de ces mastodontes.

Ces informations sont confirmées par le superviseur du service de l’environnement et conservation de la nature à Uvira, Herman Mushombe.

Il invite les chefs des quartiers concernés à lui adresser une plainte qu’il transmettra aux autorités, afin qu’elles prennent les dispositions nécessaires pour éloigner ces hippopotames des habitations sans les abattre.

Il conseille en outre aux cultivateurs de creuser des canaux autour de leurs champs pour empêcher aux hippopotames d’y pénétrer et de les ravager.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Katanga : après les éléphants, les hippopotames ravagent des champs de maïs à Malemba Nkulu

Bukama: les autorités appellent la population à ne pas tuer les éléphants ravageurs

Katanga : 8 personnes tuées par des éléphants à Malemba Nkulu

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner