Parc Upemba : l’ICCN accuse des villageois de se livrer au braconnage

Une vue aérienne du Parc d’Upemba dans la province du Katanga

 Le parc Upemba est occupé par d’anciens habitants du village Mbwe, dispersés par l’armée en 2012. L’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN) dénonce le braconnage  des animaux par cette population. Le conservateur du parc craint l’extermination des certaines espèces animales, si rien n’est fait pour déloger ces braconniers.

Le village Mbwe avait été rasé, il y a deux ans, par les Forces armées de la RDC qui soupçonnaient ses habitants d’être des miliciens Maï-Maï.

Selon la direction provinciale de l’ICCN, la plupart des anciens habitants de ce village se sont installés au bord de la rivière Munte, en plein parc Upemba. Or cette partie est la plus riche en faune. On y trouve notamment plusieurs espèces d’antilopes et de phacochères.

Cet espace échappe au contrôle des gestionnaires, se plaint le conservateur du parc Upemba .

Avant 2012, le village Mbwe, construit à l’entrée du Parc Upemba, constituait un barrage au passage des éléphants. Sa population était estimée à plus de 600 ménages.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)