Parc des Virunga: Julien Paluku appelle l’ICCN et la population riveraine au dialogue

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

«Le déficit de communication entre les populations riveraines du Parc national des Virunga et les autorités, est parmi les obstacles qui bloquent parfois l’exploitation rationnelle du parc national de Virunga au profit de ces mêmes populations ». Le gouverneur du Nord-Kivu, julien Paluku, l’a déclaré samedi 5 mars à Goma lors à l’ouverture du forum «Alliance Virunga» par la direction provinciale de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).  Pour lui, l’Etat congolais et les populations locales doivent tirer les dividendes de l’exploitation de ce patrimoine à travers cette alliance.

Julien Paluku a souligné la nécessité de mettre fin au déficit de communication entre les autorités du parc nation des Virunga et la population locale:

«Si on voit les implications ou les dividendes qu’on peut tirer du parc, si on voit le plaidoyer que l’ICCN a déjà fait pour que nous disposions par exemple d’une centrale hydroélectrique à Rutshuru, à Mutwanga et à Lubero [pouvant permettre à la population d’avoir] demain de l’électricité à cause du parc; si les populations commencent à comprendre toutes ces dividendes là, elles vont avoir moins de pressions sur le parc

Pour lui, ce genre de forum est important pour la préservation de l’écosystème.

Il souhaite que «plutard, on puisse passer du stade de la sensibilisation des autorités vers celui où on va atteindre les couches [sociales] les plus basses du parc national des Virunga

Cette «Alliance Virunga » vise la valorisation de quatre piliers de développement, au profit des populations riveraines. Il s’agit de la pêche, l’énergie électrique, l’agriculture et le tourisme.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires