La RDC encouragée à signer un accord avec l’UE sur la gestion de la forêt

Des tas des grumes provenant de la forêt équatoriale en RD Congo, stockées pour une exportation. Radio Okapi / Ph. John Bompengo

L’Union européenne a mis en place un mécanisme pour  combattre la mauvaise gestion des forêts dans le monde. Il s’agit de l’«Accord volontaire de partenariat, appelé couramment  (APV Flegt), que négocie la RDC depuis 2010. Cet accord est très important pour ce «grand pays producteur de bois», a déclaré vendredi 2 mai à Kinshasa, Alain Penelon, expert en gouvernance forestière à l’Institut européen de la forêt (EFI).

Alain Penelon estime qu’il est vraiment important pour la RDC de pouvoir négocier l’accord APV Flegt. «Même si ça prend du temps, je crois que l’essentiel c’est d’y parvenir. C’est d’y travailler», a-t-il estimé.

Les négociations entre la RDC et l’Union européenne sur cet accord trainent depuis 2010, d’après Alain Penelon, à cause notamment du long processus électoral dans lequel le pays s’est engagé. «Il y a aussi le fait que la RDC est un vaste pays. Il faut que les lois soient comprises pour pouvoir être ensuite expliquées à tout le monde et que ça se traduise en activités concrètes sur le terrain», a poursuivi l’expert en gouvernance forestière à l’Institut européen de la forêt.

Alain Penelon explique par ailleurs les avantages de l’APV Flegt:

«La conclusion de cet accord donne une autorisation Flegt, qui est un véritable laissez-passer. C’est un document qui garantit que toutes étapes de vérification et de contrôle de la légalité sont assurées. Les pays qui ne veulent pas signer un APV prennent le risque que les pays vers lesquels ils exportent leurs produits –ici on peut parler de l’Europe, de grands marchés d’Amérique du Nord ou de l’Asie – prennent un jour de contrôle à leurs propres frontières

Des experts en la matière affirment que le processus mis sur pied par l’UE est très important, dans la mesure où chaque année plusieurs milliers d’hectares des forêts disparaissent en RDC.

Alain Penelon a accordé cet entretien à Radio Okapi à Kinshasa, en marge de sa visite en RDC où il est allé fournir quelques informations sur le processus Flegt aux participants à l’«université REDD+ », tenue à Bandundu ville du 28 avril au 2 mai .

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)