Province Orientale: 30 éléphants disparus du Parc national de la Garamba

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

Trente éléphants sont portés disparus du Parc national de la Garamba, situé dans le territoire de Dungu en Province Orientale. La direction du parc soupçonne les groupes armés et d’autres hommes en tenue militaires actifs dans cette région d’avoir abattu les pachydermes dans un intervalle de quarante jours. Les animaux ont manqué au comptage entre avril et mai derniers.


Les éléphants disparus portaient pourtant tous un émetteur permettant de localiser l’animal par satellite et le retrouver en cas de perte ou divagation, expliquent les responsables du parc national de la Garamba.

Ils indexent donc les groupes armés comme la LRA (armée de résistance du seigneur) et les braconniers congolais ou étrangers.

L’auditorat militaire, l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et les Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC) travaillent de concert pour démanteler les réseaux de braconnage dans la zone. Ils affirment vouloir arrêter l’exploitation illégale des ressources naturelles dans le Parc national de la Garamba et veiller à la protection des espèces rares qui s’y trouvent. 

Lire aussi radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (84)
RDC (76)
élection (67)
Elections (66)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (38)
Opposition (32)
ADF (29)
FCC (26)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (22)
Mazembe (19)
Linafoot (19)