Ituri: des hippopotames dévastent 4 hectares des champs à Kakwa

Derniers hippopotames des Virunga. Suite aux guerres, les hippopotames ont presque disparu de l’est de la RD-Congo. Il y’a encore 20 ans, ces animaux constituaient la plus grande population d’hippopotames d’Afrique. Photo: Flickr bjectifbrousse

Des hippopotames ont, depuis une semaine, dévasté quatre hectares de cultures vivrières, notamment de maïs et de riz, en chefferie de Kakwa, dans le territoire d’Aru, en district de l’Ituri (Province Orientale).

Ces mammifères sortent de la rivière Kibi qui traverse cette région. Cette rivière qui constitue l’abri de ces hippopotames est en crue en ce moment.

Hormis les cultures vivrières, ces animaux ont également tué des vaches attachées dans des habitations. Le nombre de vaches tuées n’a pas été révélé.

«Les hippopotames sont en train de ravager les champs parce qu’il y a abondance d’eau. Ces mammifères ne peuvent pas supporter d’être là», a indiqué le président de la société civile d’Aru, Héritier Aundu.

Le chef de collectivité de Kakwa, Likambo Araba dit avoir plaidé auprès de l’administrateur du territoire d’Aru pour que les services spécialisés éloignent ces bêtes ou qu’elles les abattent.

Il se trouve ce vendredi à Aru-centre à cet effet. La crainte des habitants de Kakwa est qu’ils se fassent bouffer par les hippopotames au lieu qu’eux les bouffent si la loi le leur autorise.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner