Les partis écologistes d'Afrique centrale se réunissent à Kinshasa

Didas Pembe, président du Peco. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La première conférence des  écologistes et verts d’Afrique centrale s’est clôturée vendredi 28 novembre à Kinshasa. Elle réunissait les partis politiques du Congo/Brazza, du Gabon, de la République Centrafricaine, du Tchad et de la RDC regroupé au sein de la Fevac (Fédération des écologistes et verts d’Afrique centrale). Les statuts et règlement intérieur devant attester l’existence juridique de cette fédération ont été adoptés.

Le député national Didace Pembe, président du Parti écologiste congolais (Peco) a été porté à la tête de cette fédération pour deux ans. Il révèle les défis qu’il a à confronter pendant son mandat:

«[Nous allons] demander à nos gouvernants d’inclure dans les programmes de développement  et socioculturels la dimension environnementale […] Pour tous ces pays pollueurs, qui ne veulent pas non seulement payer mais qui ne veulent pas se plier, nous voulons que tous ces pays donnent l’exemple aujourd’hui en réduire les gaz à effet de serre. Je sais que c’est possible !»

A l’ouverture des travaux, jeudi, Didace Pembe avait fixé l’opinion sur la mission de cette association:

«Nous avons hérité d’une planète propre. Nous pouvons aussi la léguer à nos enfants de la manière la plus propre possible. Si nous ne nous y prenons pas très bien maintenant, nos enfants vont cracher sur nos tombes, parce que nous aurions été des irresponsables

Dans cet extrait sonore, Didace Pembe avait également plaidé pour que «l’écologie soit ancrée dans nos réflexes quotidiens»:

 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner