Katanga: des filets de pêche prohibés détruits à Kalemie

Destruction des moustiquaires utilisées par les pêcheurs pour attraper des petits poissons à Kalemie.

Près de 200 filets de pêche à petite maille ont été détruits la semaine dernière dans le territoire de Kalemie au Katanga. L’opération s’est déroulée au cours des patrouilles conjointes de surveillance des activités de pêche sur le lac Tanganyika. Une initiative de l’Autorité du lac Tanganyika, instance qui regroupe le Burundi, la Tanzanie, la Zambie et la RDC.

Pour mener à bien la surveillance du lac Tanganyika, le plus poissonneux du pays, les 4 pays membres selon leurs affinités linguistiques. Les Burundais ont travaillé avec les Congolais et les Zambiens avec les Tanzaniens. En douze jours de surveillance, environ 200 filets prohibés ont été saisis et détruits sur le littoral congolais.

Les patrouilleurs utilisaient des vedettes, un bateau de renfort, et d’autres circulaient sur la terre ferme, indique le chef de patrouille côté congolais. D’après lui, l’opération avait notamment pour objectif de traquer les pêcheurs qui utilisent les filets de pêche prohibés. Ce matériel favorise la diminution, l’extinction et la disparition des poissons.

Cette opération est la toute première expérience de patrouille conjointe pour préserver les ressources halieutiques du lac Tanganyika que se partagent le Burundi, la Tanzanie, la Zambie et la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner