Lutte contre le braconnage: 5 tonnes d’ivoires incinérées à Brazzaville

Confiscation d’ivoire dans la réserve de faune à Okapi, 2005.

Le président congolais Sassou Nguesso et son collègue tchadien Idriss Deby Itno ont incinéré, mercredi 29 avril à Brazzaville (République du Congo), 5 tonnes d’ivoires saisies auprès de braconniers. Ces chefs d’Etat ont posé cet acte à l’ouverture de la Conférence internationale sur l’exploitation illégale et le commerce illicite des produits de la faune et de la flore qui se tient dans la capitale congolaise.

Placée sous le thème: «Sécuriser la biodiversité d’Afrique pour la durabilité et la paix mondiale», cette conférence connait  la participation de nombreuses personnalités, des ministres en charge de l’Environnement des pays de l’Afrique centrale et des représentants des ONG internationales de conservation de la nuture.

Par l’incinération de ces ivoires, Denis Sassou Nguesso et Idriss Deby, ont voulu marquer leur engagement dans la lutte contre le braconnage qui a pris de l’ampleur en Afrique.

A (re) Lire:Le Botswana abrite la conférence internationale contre le trafic d’espèces protégées

 

Le ministre de l’Economie forestière du Congo-Brazzaville a exprimé la volonté de son pays à liquider tout les stocks d’ivoire qui étaient entre les mains des trafiquants illégaux.

«A partir de maintenant Le congo Brazza va renforcer des mesures contre les braconniers. Surtout que  le monde entier s’apprête à criminaliser le trafic des produits de la faune et de la flore sauvages», a-t-il  indiqué.

Le ministre congolais a exprimé des inquiétudes par rapport à la montée du braconnage dans plusieurs pays d’Afrique.

Pour la présidente de l’ONG «SOS éléphants», a salué l’incinération de ces ivoires qui, selon lui, constitue geste est symbolique en Afrique.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (63)
Elections (58)
RDC (57)
Ebola (57)
FARDC (54)
élection (46)
Monusco (46)
Beni (42)
ADF (37)
FCC (36)
Caf (28)
Opposition (24)
Vclub (24)
Léopards (20)