Bandundu: SOS contre l'exploitation illégale du bois

Coupe illégale de bois par des scieurs de bois artisanaux dans l’Ituri. 2006.

La coalition nationale pour l’exploitation illégale du bois dénonce l’ampleur de la coupe illégale de bois au Bandundu. Plus de 300 grumes Wenge d’une valeur de plus de 5 millions de dollars américains ont été découverts sur différents sites d’exploitations dans cette province. Lors d’une conférence de presse ce vendredi 15 mai à Kinshasa, la coalition a également souligné avoir observé, lors de ses enquêtes, l’existence de deux unités de transformation dont la légalité n’a pas été établi, à l’intérieur de la forêt.

Le secrétaire national de la coalition nationale pour l’exploitation illégale du bois, Alphonse Longwango s’inquiète cependant de l’implication présumée des plus hautes autorités de la province du Bandundu, qui collaboreraient à cette exploitation illégale de bois.

Alphonse Longwango précise que cette exploitation faite par une société détenue par des Chinois:

«Lorsqu’on rencontre certains Chinois qui travaillent dans cette société et qui disent ne pas connaître d’autres chef que le gouverneur, ça nous a quand même étonnés, parce qu’au niveau de la province, il y a des services de contrôle. S’ils ne les reconnaissent pas, ça nous surprend!»

Dans cet extrait sonore, Alphonse Longwango estime qu’il ne faut pas que ces expatriés se cachent dans la forêt et se réservent de payer toutes les taxes:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner