RDC: l'insécurité entrave le tourisme au parc des Virunga

Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net

L’insécurité entretenue par les groupes armés freine le tourisme dans le parc national des Virunga, situé au Nord-Kivu. Des opérateurs touristiques ont fait ce constat au cours d’un atelier sur le tourisme dans le parc national des Virunga, organisé jeudi 18 juin, à Kinshasa.

Les participants ont reconnu que le parc des Virunga regorge des potentialités qui peuvent favoriser son développement ainsi que le bien-être de plus de 4 millions de personnes vivant autour de ce site. Malheureusement, ont-ils fait remarquer, ce patrimoine mondial est devenu un sanctuaire pour les milices.
«Le parc est le repère des groupes armés. Il n’y a pas moyens de le développer si on ne sait pas assurer la sécurité. La deuxième préoccupation, c’est la question de visas qui sont très chers et pénalise l’activité de tourisme», explique Ephrem Balole, chargé de de Programme à Virunga Foundation.

A (re) Lire: Nord-Kivu: le parc national des Virunga célèbre ses 90 ans d’âge

Il a par ailleurs évoqué quatre services qui, s’ils sont bien exploités, peuvent faire du tourisme le fleuron de l’économie du parc national des Virunga :

«Pour l’instant, le parc est en train de valoriser quatre produits touristiques : les gorilles de montagne, le volcan Nyirangongo, les chimpanzés et la montagne de Ruwenzori alors qu’il est possible de valoriser quatre produits touristiques différents. On est limité à quatre à cause de l’insécurité entretenue par les groupes armés».
Le parc national des Virunga a fêté en avril dernier son 90ème anniversaire. A cette occasion, les partenaires locaux de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) ont évalué les valeurs économiques et biologiques de ce site ainsi que les menaces qui pèsent sur ce parc et ses ressources.
Le parc des Virunga s’étendant sur 790 000 ha et présente une diversité d’habitats incomparables, allant des marécages et des steppes jusqu’aux neiges éternelles du Rwenzori, à plus de 5 000 m d’altitude, en passant par les plaines de lave et les savanes sur les pentes des volcans.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)