Me Marie-André Mwila: «L’un de grands fléaux de la justice congolaise, c’est son inféodation aux politiques »

Une vue du palais de justice de Kinshasa, ce 7/12/2009. Radio Okapi / Ph. John BompengoUne vue du palais de justice de Kinshasa, ce 7/12/2009. Radio Okapi / Ph. John Bompengo

Une vue du palais de justice de Kinshasa, ce 7/12/2009. Radio Okapi / Ph. John Bompengo

Un collectif des ONG des droits de l’Homme évalue négativement la justice congolaise. Dans une conférence de presse co-animée, mercredi 18 janvier, au centre pour handicapés physiques, Toges noires, Observatoire congolais des droits (OCDH), Ligue des électeurs et OSD ont dénoncé «une justice à deux vitesses» en RDC. 

Un des animateurs de ce collectif, Me Marie-André Mwila, président des Toges noires s’entretient là-dessus avec Jeef Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
CSAC (18)
Maï-Maï (18)