Articles de la catégorie « Sécurité »

09/03/2010 - 13:03
Pendant quatre jours, le ministre de la défense nationale et le chef d’état-major général des FARDC ont visité la partie nord de l’Equateur, notamment les localités récemment occupées par des insurgés Enyele. Charles Mwando Nsimba et Didier Etumba voulaient s’enquérir de la situation sécuritaire générale de la province de l’Equateur. A la fin de leur mission, aucune conclusion n’a été mise à la disposition du public et de la presse.
En bref / Sécurité
09/03/2010 - 10:27
Après le conflit qui a opposé deux communautés à la suite du meurtre d’un jeune homme il y a une semaine, cette contrée retrouve le calme, affirme le Commissaire de district du Nord Ubangi, Victor Malungila, de retour de cette localité située à 155 kilomètres de Gbadolite dans le territoire Bosobolo. Les habitants de Bosongbandi s’étaient réfugiés dans la brousse. Leurs habitations avaient été incendiées par les membres de la famille du défunt en colère.
En bref, Actualité / Sécurité
08/03/2010 - 12:24
Des miliciens ont fait une incursion dans la nuit de samedi dernier dans la localité de Ndengesa,  à une cinquantaine de kilomètres au nord de Bukiringi-centre, dans la collectivité des Walendu Bindi. Informations confirmée par des sources militaires de la Monuc à Bunia. Selon des sources militaires des FARDC sur place à Bukirirngi, le bilan de cette incursion est de deux morts dont un civil, tous tués par des balles  des assaillants. Toujours d’après les mêmes sources, ces miliciens ont également emporté quatre machines tronçonneuses appartenant à des civils.
En bref / Sécurité
08/03/2010 - 09:58
Des hommes armés insécurisent les populations sur la rivière Ubangi, un affluent du fleuve Congo. Cette situation inquiète les humanitaires œuvrant au Congo-Brazzaville. Ces derniers affirment ne pouvoir plus faire correctement leur travail.
Actualité / Sécurité
06/03/2010 - 12:39
Le Général Didier Etumba, Chef d'état-major général des FARDC (Archives) ©Radio Okapi
Actualité, Actualité, Actualité, Politique / FARDC, Sécurité
05/03/2010 - 12:58
La section protection de l’enfant de la Monuc Bukavu a séparé ces 24 enfants qui étaient associés à l’ancien groupe armé Maï Maï  Kifuafua  du général Delphin Bahenda. C’était au cours du processus d’intégration des éléments de ce groupe dans les FARDC à Hombo dans le territoire de Walikale au Nord Kivu. 16 enfants parmi les 24 ont été transférés au Sud Kivu. Pour le moment, ils sont placés dans une structure d’encadrement transitoire pour leur prise en charge en attendant la réunification familiale.
En bref / Sécurité
04/03/2010 - 14:16
Sa maison a été incendiée mercredi après midi par les étudiants du Cidep-Université Ouverte d’Idiofa, cité située à 140 kilomètres à l’est de Kikwit, dans le Bandundu. Ainsi, Bertin Kibale vit en clandestinité depuis mercredi. D’après le président de la société civile d’Idiofa, les étudiants reprochent à Bertin Kibale la diffusion du message du chef de mission d’enquête nationale sur l’audit organisationnel et de viabilité des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire organisant les filières médicales.
En bref / Sécurité
03/03/2010 - 15:21
Les domiciles des députés Akimus, Dauda, et Saleh Lukanda, ont été la cible des coups de feu tirés pendant la nuit de mardi à mercredi aux quartiers 3 Z et Kasuku dans la commune de Kasuku. Ces députés figurent parmi les sept signataires de la motion de censure contre le gouverneur du Maniema, Didi Manara. Il n’y a pas eu de perte en vies humaines. Mais, dans certaines habitations, portes, fenêtres et lits ont été touchés par balles. Le cachot de la Police nationale congolaise (PNC), au niveau du bureau du Groupe mobile d’intervention, a aussi été touché.
Actualité, Maniema, Politique / Sécurité
03/03/2010 - 14:25
Des bandits armés en tenues civiles ont attaqué un minibus de transport en commun mercredi matin, au niveau de Kasengetse, à deux Kilomètres et demi de Sake. Deux voyageurs blessés, l’un au ventre et l’autre à la jambe suivent des soins à l’hôpital de référence de Kirotse, près de Sake, affirment les sources médicales locales. La société civile de Sake déplore cette attaque. Elle demande aux autorités civiles et militaires de revoir les dispositifs sécuritaires sur le tronçon Goma-Sake.
En bref / Sécurité