Le Potentiel: «Des voix s’élèvent ! Fraudes électorales: vive tension au Kivu»

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de la presse du lundi 9 janvier 2012

Le Potentiel: Des voix s’élèvent ! Fraudes électorales : vive tension au Kivu.

Le quotidien note qu’après la cascade de contestations ayant caractérisé les législatives 2011 dans d’autres provinces, c’est au tour de celles des deux Kivu de s’illustrer par une succession de contestations.

Le journal révèle que les premiers éléments d’information font état d’une fraude à grande échelle et «bien organisée». 

«C’est le Parti des nationalistes pour le développement intégral (Panadi) qui vient de cracher le morceau en dénonçant des graves irrégularités et interpellantla Cenipour les conséquences y relatives», écrit le quotidien.

Selon le Potentiel, c’est un véritable pavé dans la mare qui coïncide avec la présence des experts internationaux à Kinshasa.

Un autre titre dans le Potentiel paru ce matin :

Elections législatives : la publication des résultats provisoires prévue le 13 janvier

«Les opérations de compilation étant «suffisamment» avancées, le Bureau dela Commissionélectorale nationale indépendante (CENI) est tenu à respecter le calendrier électoral. Il doit procéder à la publication des résultats provisoires des législatives nationales de 2011 à la date du 13 janvier 2012,» indique le journal qui rapporte que le président de la Ceni, Daniel Ngoy Mulunda a réaffirmé, devant un parterre des journalistes, l’engagement de son institution, la semaine dernière.

Selon le confrère, Daniel Ngoy Mulunda a déclaré à la presse que tous les membres du bureau de son institution devraient, sauf changement de dernière minute, se déployer dans les CLCR à problèmes pour y examiner les cas de contestation.

Le Phare revient sur la grève àla Minière de Bakwanga (Miba).

«Cinq mois d’arriérés des salaires : Miba, punition postélectorale ?», s’interroge le journal.

Le quotidien constate que depuis le 6 janvier, les cadres et agents dela Mibaont déclenché une grève illimitée, après avoir barricadé toutes les entrées et sorties du fameux Polygone minier d’où sortent les minerais produits par cette société d’économie mixte.

Pour le quotidien, c’était leur façon d’exprimer leur mécontentement face au silence observé par les autorités quant à leurs revendications.

«Que des réunions sans désemparer !», s’exclame le confrère.

Le journal revient aussi sur l’interruption du signal de RFI.

«RFI suspendue en RDC pour sa couverture de l’élection présidentielle», titre le quotidien.

Reprenant une enquête du Comité pour la protection des journalistes (CPJ), le Phare soutient que la course à la présidentielle en RDC a été marquée par une série de violences contre la presse, notamment des incendies criminels, contre des journalistes et des organes de presse soutenant l’opposant Etienne Tshikekedi.

Le confrère rapporte la phrase de Lambert Mende à l’AFP: «Le gouvernement n’a pas du tout apprécié la manière dont RFI tente de banaliser la pantalonnade anticonstitutionnelle de M. Tshisekedi ».

Par ailleurs, le même journal note, dans un autre titre, que selon l’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (Olpa), le caméraman de la RTGA, media proche du pouvoir, a été battu par un groupe des fidèles  catholiques en colère, le 7 janvier 2011, à Saint Joseph de Matonge au moment où il tentait de filmer un culte religieux célébré par l’évêque auxiliaire de Kinshasa, Mgr Edouard Kisonga.

Selon le quotidien, les assaillants de Serge Kembila ont cru qu’il travaillait pour Digital Congo télévision qui, serait à la base du lynchage médiatique du cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa consécutif à sa demande pour «le rétablissement de la vérité des urnes».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner