Nord-Kivu : le M23 libère 60 jeunes footballeurs suite aux injonctions de la Monusco

Milicien FDLR. Photo AFPm

Soixante jeunes footballeurs kidnappés par le M23 ont été libéré à Rumangabo suite aux injonctions de la Monusco, selon le porte-parole militaire, Colonel  Félix Basse.  Le magazine des Nations Unies de ce dimanche 4 novembre, a également fait le décryptage de la résolution 1325. Un colloque a été organisé à Kinshasa en marge des dix ans de la Cour pénale internationale (CPI). UN Mag vous propose un entretien avec Pieter Debaan, directeur du Fonds au profit des victimes, une structure de la CPI, sur ce colloque.

L’actualité de la semaine 

L’agression, le jeudi 25 octobre à Bukavu, du médecin directeur de l’Hopital de Panzi, le docteur Denis Mukwege, spécialiste en réparation de fistules et de prise en charge des femmes violées,  est l’un des points abordés lors du point de presse des Nations unies  le mercredi 30 octobre à Kinshasa. Selon le porte-parole de la Monusco, Madnodje Mounoubai,  le docteur Mukwege est parmi les hommes qui font la fierté de l’Afrique. Celui-ci devrait circuler dans ce pays en toute sécurité.

Pour sa part, le porte-parole militaire, Colonel  Félix Basse  a annoncé la libération de 60 jeunes footballeurs venus  de Beni, kidnappés par le M23 à Rumangabo. Une libération obtenue  suite aux injonctions de la Monusco et aux bons  offices des autorités locales.

Décryptage 

Le conseil de sécurité de l’ONU a adopté la Résolution 1325 le 31 octobre 2000. Pour le douzième anniversaire de cette résolution axée sur la participation des femmes, la protection de leurs droits et la prévention des atteintes à ses droits.

Dominique Basinga, conseiller en genre à la Monusco parle de la résolution 1325 et de son impact.

L’invité du Magazine 

Du 23 au 25 octobre dernier, un colloque a eu lieu à Kinshasa sous le thème «Le statut de Rome de la Cour pénale internationale, dix ans après : état des lieux et perspectives  pour la justice congolaise». Il a été organisé en marge des dix ans de la naissance de la CPI.

Le directeur du Fonds au profit des victimes, une structure de la CPI Pieter Debaan. Pieter Debaan a été l’un des intervenants. Il nous en parle avec détails.

Nouvelles en province 

Les affrontements entre l’armée régulière et un groupe  Maï-Maï ont éclaté le lundi 28 octobre dans le village de Mutela, situé dans le territoire de Pweto au Katanga. Le bilan provisoire fait état de 40 maisons incendiées et de plusieurs personnes tuées. Ocha affirme qu’il est difficile pour le moment d’évaluer le nombre de déplacés.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires