Retombées de la visite de la procureure de la CPI à Kinshasa

Fatou Bensouda, procureure de la cour pénale internationale le 13/03/2014 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Au Katanga, l’action humanitaire est affectée par l’insécurité quasi permanente provoquée par des éléments Maï-Maï, notamment sur l’axe Manono-Mitwaba-Pweto. C’est ce qu’a indiqué le chargé de communication de OCHA mercredi 12 mars au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies à Kinshasa. Des villages incendiés, des actes de tortures et de pillages sont monnaie courante dans la zone. Ce qui contraint des populations à se refugier ailleurs.

Au cours de son séjour à Kinshasa, la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, s’est entretenue avec le président Joseph Kabila et les autres autorités politiques et judiciaires de la RDC. Ces sujets ont été développés dans le magazine des Nations unies du dimanche 16 mars.

Décryptage

Du 11 au 13 mars dernier, il s’est tenu à Kinshasa un atelier sur le monitoring des droits économiques, sociaux et culturels. Des représentants des ONG des droits de l’homme et des institutions étatiques ainsi que ceux de quelques agences onusiennes ont pris part à cette formation organisée par le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme. L’un des animateurs de ce forum, Raphaël René Yoho Fils, coordonnateur de la «Task force» du BCNUDH sur les droits économiques, sociaux et culturels est notre invité dans cette émission.

Brèves

  • Retirer de la circulation 2 500 armes légères ou de petit calibre, tel est l’objectif d’un projet-pilote de désarmement volontaire des civils lancé mercredi dernier en Ituri par le Gouvernement avec l’appui du PNUD. Ce projet d’une durée de 4 mois coûte 400 000 dollars américains. Le Programme des Nations unies pour le développement est la seule agence du système onusien à intervenir dans le désarmement volontaire des communautés civiles.
  • Volet humanitaire, 441 tonnes des vivres en faveur de plus de 24 000 personnes déplacées, retournées et membres des familles d’accueil et autres vulnérables à Luntukulu en territoire de Walungu. Il s’agit là d’un don du Programme alimentaire mondial (PAM) offert la semaine dernière. Ces vivres devraient couvrir les besoins alimentaires de ces populations pendant 30 jours.
  • Enfin, 145 nouveaux réfugiés centrafricains recensés mardi dernier à Zongo, dans l’extrême nord de l’Equateur. Une information de la Direction générale de migration (DGM), confirmée par la société civile locale. Après les formalités d’usage à la DGM, ces nouveau-venus ont été orientés vers le bureau local du HCR pour leur enregistrement et leur prise en charge. Ces personnes ont fui les violences qui ne cessent de secouer leur pays, la Centrafrique, depuis l’année dernière.

Invité

La Procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a achevé jeudi dernier sa visite de travail de 24 heures à Kinshasa. Après avoir échangé avec le chef de l’Etat, elle a animé une conférence de presse le soir au Fleuve Congo Hôtel  pour rendre compte de son séjour.  MAG UN a approché la procureure.

Nouvelle de province

Une délégation  mixte Monusco Lubumbashi  et  6e  région  militaire a visité ce mardi, le  centre de triage et des transites des ex - combattants  venus du Nord- Kivu  à la base militaire de Kamina. Objectif, évaluer les conditions d’hébergement, la situation humanitaire et sécuritaire depuis  l’ arrivée  de ces  ex combattants  dans cette partie de  la province du  Katanga. Quelle sont les mesures mise en place par les autorités  militaires pour faciliter une cohabitation pacifique  entre d’une  part  ces  ex – combattants ,les Fards et  de  l’autre  la population  civiles de  Kamina ? Madeleine  Waila qui a  été l’œil et  l’oreille  de  la  radio okapi à  la base  militaire de Kamina , nous  fait le point.

Portrait

Astrid Mujinga, journaliste Radio Okapi/Bukavu

Agenda de la semaine

La semaine qui commence est riche en journées internationales dont vous notez dans vos carnets quelques unes :

20 mars : Journée Internationale de la Francophonie

21 mars: au moins trois autres journées internationales sont à retenir :

-Journée internationale  pour l’élimination de la discrimination raciale

-Journée Internationale des forêts

-Et Journée Mondiale de la Poésie.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner