RDC : les élèves reprennent le chemin de l’école

 

Les élèves de la République Démocratique du Congo ont repris le chemin de l’école lundi 3 septembre. A Beni, territoire du Nord-Kivu frappé par la maladie à virus Ebola, Adakuda Dawa le Directeur provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) au Nord-Kivu II affirme que toutes les dispositions sont prises pour sécuriser les enfants et les enseignants contre cette épidémie.

 

Des séances de sensibilisation sur les mesures d’hygiènes sont organisées à l’intention des communautés locales et des acteurs du secteur de l’enseignement.

« Le ministère de la Santé avec ses partenaires comme l’UNICEF a déjà fait des formations en cascade aux gestionnaires des établissements et des enseignants dans beaucoup de centres. Ceux qui ont reçu la formation vont informer les enfants sur comment ils doivent se comporter en rapport avec cette épidémie », affirme Adakuda Dawa.

Parmi les mesures préventives prises pour éviter la propagation de la maladie à virus Ebola dans les écoles : le lavage régulier des mains, la prise de température avec des thermomètres sans contact…

/sites/default/files/2018-09/05._02092018-p-f-kinadakuda_dawa_proved.mp3

« Tous à l’école »

 

A Kisangani, province de la Tshopo, le ministre provincial de l’EPSP a lancé la campagne d’inscription gratuite de tous les enfants à l’école primaire sur toute l’étendue de la province avec l’appui de l’UNICEF. « L’objectif est d’avoir zéro enfant et adolescent en dehors de l’école », a déclaré Gaspard Bosenge Akoko le vice-gouverneur de la Tshopo.

Les syndicats des enseignants soutiennent cette campagne. Mais ils déplorent le non-paiement de certains d’entre eux, notamment les nouvelles unités. Gabriel Apama, le secrétaire provincial du Syndicat des enseignants des écoles protestantes (SYNEP) insiste par ailleurs pour que la gratuité de l’enseignement primaire soit effective.

/sites/default/files/2018-09/06._030918-p-f-kisangani_cmpagne_dinscription_des_enfants_a_lecole_fr.mp3

Mbujimayi : la Monusco équipe une école

Au Kasaï Oriental, l’institut pédagogique Tungunukayi de Tshintshanku, dans le secteur de Mpemba en territoire de Kabeya Kamuanga, a été équipé par la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO), pour une bonne rentrée scolaire 2018-2019. Tshintshanku est l’une des contrées du Kasaï Oriental qui ont vu l’essentiel de leurs infrastructures détruit à la suite du phénomène Kamuina Nsapu.

 

Parmi les matériels offerts par la MONUSCO à l’institut Tungunukayi : 150 bancs-pupitres, 15 tables des bureaux, 20 chaises et un important lot de matériel didactique pour enseignants.

L’abbé Polycarpe Ntumba, préfet de cet institut a remercié la MONUSCO et sollicité une aide supplémentaire de la Mission onusienne pour réhabiliter les bâtiments de l’école vieux de 25 ans mais déjà abîmés.

« La MONUSCO est là pour appuyer les communautés surtout celles qui sortent des conflits. Nous n’avons pas de grands moyens mais en cas de besoin nous pouvons toujours voir ce qu’on peut faire », a expliqué John Akilimani du département des affaires civiles de la MONUSCO.  

/sites/default/files/2018-09/07._030918-p-f-mbujimayi_linstitut_tungunukayi_de_tshintshanku_equipe_par_la_monusco.mp3 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)