COOPI-RDC: superviseurs psychologues (2)

AVIS DE RECRUTEMENT INTERNE / EXTERNE

N° 004/KASAI CENTRAL/COOPI/ JUIN 2018

Dans le cadre de son Projet: Assistance sanitaire, nutritionnelle et de protection aux populations vulnérables affectées par le conflit et la malnutrition aigue dans les Provinces du Nord Kivu et du Kasaï Central. », Un recrutement est ouvert pour le poste suivant :

SUPERVISEURS PSYCHOLOGUES (2)

Responsabilités: Sous la supervision du Coordinateur médical du projet, le (la) superviseur (e) Psychologue contribue à réduire les troubles et les conséquences psychosociales de survivantes victimes de violence sexuelle et basés sur le genre (VSBG), en respectant les objectifs et la stratégie de la PEC psychosociale définie dans le projet. Il/elle est en charge des rapports des activités de la prise en charge (PEC) psychosociale selon le canevas à transmettre au Coordinateur médical du projet.

Lieu d’affectation : ZS de Luiza et Lubondaye, Kasai Central

RESPONSABILITES SPECIFIQUES

Suivi des activités du projet dans la Zone de Santé de Luiza ou de Lubondaye.

Accueillir et identifier les survivant(e)s des violences sexuelles et basées sur le genre ;
Assurer leur accompagnement psychosocial : écoute psychologique, suivi psychologique, médiation etc. selon le besoin de chaque survivant(e) ;
Référer les cas qui nécessitent une prise en charge médicale aux structures appropriées en établissant une fiche de référence qui sera transmise selon les normes de confidentialité requises pour ce faire ;
S’assurer que les cas référés aux structures médicales ont obtenu une prise en charge médicale appropriée ;
Encourager les survivant(e) qui désirent obtenir réparation des préjudices subis à porter plainte aux institutions judiciaires compétentes du milieu ;
Faire les références juridiques (et non judiciaires) aux acteurs qui s’occupent de la défense des droits des survivant(e)s dans la communauté;
Constituer le dossier de chaque bénéficiaire du projet, en tenant à jour toutes les fiches selon les cas ;
Mettre sur place tous les mécanismes permettant d’assurer la confidentialité avec la police, les agents de santé, les responsables communautaires, etc., la non stigmatisation et la non-discrimination des bénéficiaires du projet ;
Collaborer avec les organisations communautaires de base qui ont la charge de lui référer les cas de violences sexuelles et/ou basées sur le genre survenus dans la communauté,
Collaborer avec le mobilisateur social du projet pour partager les réalités des violences sexuelles et basées sur le genre dans le milieu afin de permettre à celui-ci de définir les thèmes de sensibilisation ;
Assurer un bon monitoring des faiblesses de la PEC psychosociale et préparer des solutions palliatives à discuter ensemble avec le chef du projet ; 
Récolter régulièrement les dossiers-survivante et les transmettre au Responsable base des données ;
Elaborer son petit état de besoins pour la mission terrain et le présenter  au coordinateur médical du projet ;
Assurer une bonne communication et collaboration avec tous les acteurs communautaires impliqués dans la mise en œuvre des activités de la PEC psychosociale ; 
Travailler en synergie avec le Responsable base des données afin de partager les données statistiques et les dossiers des victimes de VSBG ;
Participer à la conception des outils et/ou module de la PEC psychosociale ;
Responsable de la gestion des fiches et autres outils de la PEC psychosociale (fiches psychosociale, fiche d’informations générales, fiche de référence, etc.) ;
Servir de sensibilisateur tant pour les survivant(e)s que pour tous les membres de sa communauté qui trouvent en lui un référent en la matière ;
Collaborer avec les autres partenaires des projets de lutte contre les violences sexuelles dans la zone de sante pour d’autres réponses aux victimes (médicale, réinsertion socioéconomique et judiciaire);
Etablir une planification hebdomadaire, bihebdomadaire et/ou mensuelle à soumettre à l’approbation du coordinateur médical projet ;
Accomplir autres activités du projet lui proposées par la hiérarchie.

Le rapportage :

Produire des rapports hebdomadaires et mensuels à transmettre au coordinateur médical selon le canevas qui lui sera proposé par ce dernier ;
Produire tout autre rapport extraordinaire demandé par la hiérarchie.

Tâches non spécifiques

Engagement avec COOPI : capacité et volonté pour défendre les intérêts de l’organisation. Connaître, partager, s’engager et défendre les principes humanitaires et opérationnels de COOPI et faire connaître l’organisation aux différents partenaires et interlocuteurs.
Être disposé à aider le reste de l’équipe pour des activités non prévues par son profil de poste, quand cela n’interfère pas avec son travail et les responsabilités de sa position.

Profils souhaités :

Diplôme / Niveau d’études : 

Avoir au minimum un Diplôme d’Etat en psychologie, sciences sociales, infirmières et/ou l’équivalent (Bac+3 ou 5).

Compétences requises : 

Profil avec une expérience de 2 ans dans les projets de protection de l’enfant et la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre (VSBG) 
Bonne expérience communautaire relativement aux activités de la PEC psychologique aux survivants des VSBG et les enfants vulnérables (ENA/ES, etc.) pendant les conflits intercommunautaires
Bonne expérience sur les outils appropriés de la PEC psychosociale des survivants de VSBG et enfants vulnérables pendant les conflits intercommunautaires.  
Avoir une bonne capacité d’écoute et empathie
Avoir une bonne capacité rédactionnelle
Sens des responsabilités et professionnalisme 
Capacité de travailler en équipe 
Maîtrise des langues locales parlées dans le Kasaï Central et connaissance du français;
Flexibilité
Aptitude à s’adapter au rythme du travail quotidien et au contexte de la zone d’intervention
Etre membre et résidant de la communauté du Kasaï Central est un atout
Expériences en ONG est indispensable, Capacité de travailler dans un contexte politique et sécuritaire sensible et complexe

Les personnes qualifiées intéressées, sont invitées à déposer les éléments ci-dessous aux Bureaux COOPI -Luiza et COOPI à Kananga /Kasai central– RDC ou par mail : [email protected]  Au plus tard le 02 Juillet 2018  à 16 h00 précise.

Lettre de motivation (avec numéro de téléphone)
Curriculum vitae complet (avec références)
Copies des titres académiques
Copies des attestations de services rendus
Adresse complète et coordonnées téléphoniques
Copie d’une pièce d’identité (avec photo récente)

Seuls les candidats présélectionnés seront invités à prendre part à un éventuel test Ecrit suivi d’une entrevue individuelle.  Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte.

NB : LES CANDIDATURES FEMININES SONT PARTICULIEREMENT ENCOURAGEES

Fait à Kinshasa, le 18 Juin 2018.

Chef de Mission COOPI-RDC.

    JOHAN VAN DER LINDEN

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature