Unicef : Appel à manifestation d'intérêt

Objet de l`appel à manifestation d`intérêt

Le présent appel à manifestation d`intérêt a pour objet la sélection d’Organisations nationales ou internationales qui accompagneront les sous-divisions de l’EPSP-INC dans la mise en œuvre des mesures de protection sociale dans 300 écoles ciblées, dans le cadre du projet ‘’Améliorer la participation scolaire et les apprentissages des enfants vulnérables dans la province de l’Equateur’’ de 2016 à 2018 sous financement de l’USAID, DFID et UNICEF.

Zones d’interventions du projet

Le projet couvrira 3 sous divisions dans la province de l’Equateur telles que reprises dans le tableau ci-dessous :

Province

Sous-divisions

Nombre d’écoles

Equateur

Mbandaka 1

150

Ingende

   80

Bikoro

   70

1

3                                                           300

 

Activités prévisionnelles

Les Organisations Non Gouvernementales (ONG) et celles du secteur privé intéressées seront appelées à accompagner les communautés scolaires et les écoles à mettre en œuvre les mesures de protection sociale pour prévenir et réduire les facteurs de vulnérabilité et partant, réduire les abandons et les échecs scolaires en vue de contribuer à l’accès et l’achèvement d’une éducation primaire de qualité à travers les cinq interventions suivantes :

Pour contribuer à la réduction des barrières financières à l’accès et au maintien des élèves vulnérables :

1.  Versement des frais scolaires au bénéfice des enfants vulnérables pendant 2 ans: Un montant maximum de 750$ sera versé au compte de l’école en guise de compensation de tous les frais scolaires dus par les élèves identifiés comme vulnérables selon des critères socio-économiques (pauvreté extrême des familles, enfants orphelins, enfants avec un handicap). Il sera négocié avec le COGES de l’école que quel que soit le montant réel des frais scolaires à acquitter par ces enfants les plus pauvres, le versement de la somme forfaitaire de 600$/an représente une garantie pour qu’aucun d’eux ne soit renvoyé pour cause de non payement des frais.

2.  Distribution de fournitures scolaires de base. Il s’agit de petits matériels acquis localement (ardoises et touches, crayons, cahiers d’écriture, boites mathématiques…) à distribuer en cours d’année scolaire aux élèves bénéficiaires de subventions.

3. Appui au porte à porte (visite des ménages) pour identifier les enfants non scolarisés 2 semaines après la rentrée et sensibiliser leurs parents à les inscrire  à l’école.

Pour prévenir les risques d’exclusion scolaire liés à l’expérience scolaire des élèves vulnérables

4.  Mise en place et fonctionnement d’un système d’alerte pour remédier à l’absentéisme. Composé de tous les enseignants, du directeur et d’au moins 3 membres du COPA, il sera déclenché chaque fois qu’un élève (spécialement parmi le groupe des élèves vulnérables) s’absentera deux jours de suite et sans explication de la part de ses parents. Un des acteurs, idéalement l’enseignant de l’élève, se rendra en famille pour échanger avec les parents et l’enfant (ceci est une des attributions des groupes d’aide psychopédagogique là où ils sont opérationnels). Les enfants à risque d’abandon seront identifiés dès le 1er trimestre et seront suivis particulièrement à l’aide d’une fiche ad hoc. Les acteurs concernés se réuniront au moins une fois le mois et chaque fois que ceci sera nécessaire.

5. Organisation des activités de tutorat en faveur des élèves en difficulté d’apprentissage : Il s’agit de l’organisation de 2 heures supplémentaires de cours 3 fois par semaine à l’école pour une augmentation du nombre d’heures d’instruction délivrées aux élèves. Une prime mensuelle sera accordée aux 2 enseignants assignés à la tâche. Les enseignants non payés, s’ils existent au sein de l’école, seront privilégiés tout en tenant compte de leur performance.

Le tableau ci-dessous reprend les differents volets d’intervention ainsi que les facteurs influençant la fréquentation et la réussite scolaire des enfants vulnérables

Risques d’exclusion

Activités couvertes par la Subvention

Breakdown de la subvention de 1650 USD/école/an

En %

1. Facteurs socio-économiques qui sont le principal facteur d’exclusion

Coûts directs (frais scolaires) trop élevés

Compensation des frais scolaires directs pour un minimum de 30 élèves par école

 750 USD/école/an

45%

Coûts indirects (pour achat de fourniture, uniforme etc..) trop élevés

Achat de petits matériels de base, d’uniformes etc…

 400USD/école/an

24%

Résistance à inscrire les enfants à l’école à temps

Appui au porte à porte pour identifier les enfants non scolarisés   et sensibiliser les parents à les inscrire

 100USD/école/an

6%

2. Facteurs propres à l’expérience scolaire des élèves vulnérables- qui  sont des risques additionnels d’exclusion qu’il faut prévenir

Absentéisme fréquent (maladie, travail, soutien de famille, sujet de violences physiques/morales à l’école, incompréhension des leçons données à l’école etc.…)

Mise en place d’un mécanisme d’alerte sur l’absentéisme répété des élèves pour renforcer le dialogue famille-école et trouver des solutions de remédiation

 100 USD/école/an

6%

Décrochage scolaire

Mise en place d’activités de tutorat pour pallier l’échec scolaire, notamment dans les apprentissages fondamentaux en lecture et mathématiques

300 USD/école/an

18%

TOTAL

1650 USD/école/an

100%

Candidats éligibles :

 Le présent appel à manifestation d`intérêt est ouvert à toutes les ONGs (Internationales, Nationales  et locales, confessions religieuses) et aux organisations du secteur privé répondant aux critères suivants :

Critères Administratifs 

Justifier d’une existence légale sous forme d’association sans but lucratif de droit congolais ou international ;
Disposer de la personnalité juridique en RD Congo ;
Disposer des documents officiels de fonctionnement en RD Congo et d’une reconnaissance au niveau Provincial.

Critères techniques

Avoir un personnel d’encadrement et d’exécution avec la qualification et la maitrise en appui conseil dans les domaines couverts par ce projet, et dans les Approches Communautaires Participatives (ACP) ;
Etre opérationnel dans les sous Divisions du projet ou avoir  la capacité de démarrer les activités dans la zone un mois maximum après la signature du contrat ;
Disposer des capacités internes de suivi, évaluation et rapportage nécessaires à la mise en œuvre du projet ; 
Etre capable de soumettre des rapports financiers et narratifs de bonne qualité et dans les délais ;
Avoir une expérience de travail positive avec les Agences UN ;
Avoir des compétences et les expériences requises pour appuyer les partenaires gouvernementaux dans la mise en œuvre du programme.
 Avoir des bons antécédents dans le milieu aussi bien avec les différents services administratifs provinciaux et locaux, qu’avec les communautés bénéficiaires ;
Avoir une expérience avérée des interventions au bénéfice des vulnérables.

Seuls les candidats retenus par le comité conjoint de sélection (UNICEF-EPS-INC)  seront contactés pour l’élaboration des projets qui seront financés dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Améliorer la participation scolaire et les apprentissages des enfants vulnérables dans la province de l’Equateur».

Notez que le score minimum acceptable est de (70) points sur 100, soit 70% (voir la grille de notation en annexe).

Documents de l’appel à manifestions d`intérêts

Les ONG et le secteur privé ayant des compétences avérées dans les activités citées ci-haut peuvent soumettre leurs dossiers de manifestation d’intérêt pour une ou toutes les trois sous divisions ciblées.

Les dossiers doivent comprendre les éléments ci-après :

La lettre de transmission de l’appel à manifestation d`intérêts (à adresser au chef de Bureau de l’Unicef Mbandaka);
1 offre technique incluant au minimum :

Une présentation de l’organisation,
L'organigramme de l'ONG/secteur privé et la liste nominative des responsables/personnes clés et les membres du Conseil d`Administration ainsi que leurs CV;

Une présentation de la méthodologie proposée (Document d’au moins 3 pages expliquant (i) l’interprétation de la mise en œuvre des volets du projet (faire ressortir les aspects d’accès et de qualité/retention ; (ii) l’approche suggérée pour accomplir les taches (ACP, Equité/Vulnérabilités, Genre, …) ; (iii) l’expérience de travail avec les UN et les Gouvernements ; (iv) un plan de travail provisoire ; (v) les expériences passées / la réalisation de projets similaires ; (vi) la connaissance de la Zone et la preuve de contribution au Développement communautaire.

 Liste de documents supplémentaires à attacher à l’offre :

La liste des personnes signataires du compte de l’ONG/secteur privé avec les spécimens de signature ;
Un certificat de crédibilité auprès d'une Banque (attestation de compte et attestation de non engagement);
Un exemplaire du Statut de l'ONG/secteur privé;
Le récépissé d'enregistrement en RD Congo;(l’enregistrement tant au niveau provincial et que national serait un atout)
Une copie de l'enregistrement auprès du Ministère Attitré (pour les ONG Nationales et Internationales) et les documents correspondants pour le secteur privé;
La liste des organisations avec lesquelles l'ONG/secteur privé collabore (ou a collaboré), ainsi que les références (noms – coordonnées téléphoniques et courriel de ces organisations);
 Un rapport des activités déjà réalisées dans le secteur d’accompagnement des communautés dans la prise en charge des enfants vulnérables et dans la mise en place des projets communautaires en précisant la période, le type d'activité, le lieu, le montant et le bailleur.
Le rapport financier de la dernière année (si possible les deux dernières années);
Un rapport financier d'audit;
Les CV (avec photos) des personnes qui seront impliquées dans les projets financés par l'UNICEF;
Une copie du dernier rapport annuel de l'organisation.

Date et heure limite de dépôt.

Les dossiers devront être remis au plus tard  le Lundi _23_/ 05_/ 2016 à 17 heures 00 minutes à  l`adresse suivante: Bureau Unicef Mbandaka sise N0 18 avenue Bolenge Ville de MBANDAKA Chaque dossier devra être dans une enveloppe scellée portant la référence de l’appel  à manifestation d`intérêts en marge.

Instructions spéciales :

Tout dossier déposé dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt devient la propriété de l’Unicef. Il ne peut donc plus être réclamé par le soumissionnaire.
Chaque structure qui soumissionne devra choisir à titre indicatif (selon l’ordre de priorité) au moins 2 sous-divisions où elle préfère intervenir.
L’ouverture publique des offres reçues est prévue le Mardi 24/05/2016 à 09 Heures au bureau de L’UNICEF MBANDAKA(Les soumissionnaires sont invités).
Les résultats des sélections seront communiqués endéans les 1 semaines (31/05 /2016) qui suivent l’ouverture des plis.
Le comité de sélection se réserve le droit de contacter les clients, partenaires potentiels, bénéficiaires pour en savoir plus.

Personnes de contact.

Pour tout renseignement, prière contacter : [email protected],[email protected]

[email protected],

Administration/Finances

Unicef Mbandaka

Tel: + 243(0) 819500465

 

 

                                                                     Fait à Mbandaka, le 20/04/ 2016

 

 

                     AGNES FARIALA LIDINA

                                               

Chef de Bureau - Unicef MBANDAKA

 

ANNEXE         :       grille de Notation

 

Note

Conditions sine qua non (indispensable)

1

Offre technique pertinente (Voir détail dans l’offre,  y compris les Synergies et intersectorialites avec les autres programmes. (Y compris des innovations) 

20

 

Expérience / capacité en éducation Primaire

10

1

1 Entité légalement enregistrée auprès du Ministère pertinent? Depuis quelle date?

 5

Autres critères permettant de justifier le choix d'un partenaire

2

Organisation a déjà travaillé avec un financement de l'UNICEF ou autre Agence UN ?

5

3

Expertise en approche communautaire du staff et en gestion des Projets à base communautaire (de l’enseignement primaire est un atout)

10

 Revue des CV des staffs avec photos

Au moins 2 personnes de l'ONG ont un background et une expérience avérée d’au moins 2 ans dans la réinsertion scolaire des enfants vulnérables,

Expertise dans la mobilisation communautaire et l'application des approches participatives,

Si ONG internationale, quelle est sa réputation globale dans le domaine?

4

L’organisation a mis en œuvre des mesures de protection sociale

10

5

Implantation géographique du partenaire? (base et antennes)

10

Le partenaire peut-il travailler dans les zones prévues?

Le partenaire opère-t-il déjà dans ces zones? (confirmé par les autorités)

Connait-il bien les contraintes logistiques spécifiques? Dispose-t-il du personnel base localement?

6

A participé à au moins une campagne de scolarisation?

5

7

Micro-évalué par une agence Excom du HACT? Quand et à quel niveau de risque?

5

8

L’ONG dispose-t-elle d’un manuel de procédures pour son fonctionnement ?

5

9

Le partenaire a suivi les dernières recommandations d’audit /spot-check ?

5

10

L’ONG a-t-elle une capacité de préfinancement de l'ordre de 15000$?

5

11

Dossier de candidature complet ?  cf. ci-dessus

5

TOTAL

100

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (69)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
Ceni (26)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Djugu (23)
JED (22)
Kinshasa (22)
ADF (21)
Corruption (20)