Unicef: Un (e) Consultant (e) National (e) Pour le renforcement de la dynamique communautaire en faveur du CAO 4&5 (Survie de l’Enfant)

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »
Recrute
UN(E) CONSULTANT (E) NATIONAL(E) POUR LE RENFORCEMENT DE LA DYNAMIQUE COMMUNAUTAIRE EN FAVEUR DU CAO 4&5
(Survie de l’Enfant)
Grade Grade Grade Grade : NO -B
Lieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation ieu d’affectation : MbanMbanMban za Ngunguza Ngungu za Ngunguza Ngunguza Ngungu
Type de contratType de contratType de contratType de contrat Type de contrat Type de contrat Type de contrat Type de contrat : SSA SSA SSA SSA avec une durée avec une durée avec une durée avec une durée avec une durée initiale de initiale de initiale de initiale de initiale de initiale de initiale de 6 moismois mois
Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance Avis de Vacance n° : VN/201201 5/NO /024
Date de clôture la publication Date de clôture la publicationDate de clôture la publication Date de clôture la publication Date de clôture la publicationDate de clôture la publication Date de clôture la publicationDate de clôture la publication Date de clôture la publication Date de clôture la publicationDate de clôture la publicationDate de clôture la publication Date de clôture la publication Date de clôture la publicationDate de clôture la publicationDate de clôture la publicationDate de clôture la publicationDate de clôture la publication Date de clôture la publicationDate de clôture la publication : 24 Novembre 2015 24 Novembre 2015 24 Novembre 201524 Novembre 2015 24 Novembre 201524 Novembre 201524 Novembre 2015 24 Novembre 2015
1. Contexte de Justification Contexte de JustificationContexte de JustificationContexte de Justification Contexte de JustificationContexte de Justification Contexte de JustificationContexte de Justification Contexte de Justification Contexte de JustificationContexte de Justification
La RDC est le troisième pays au monde qui contribue le plus à la mortalité des enfants de moins de 5 ans après l’Inde et le Nigeria. En effet, les ratios de mortalité infanto-juvénile, infantile et néonatale ont été estimés respectivement à 104, 58 et 28 pour mille naissances vivantes (EDS RDC II 2013-2014). Cette forte mortalité est imputable à des affections évitables par des mesures simples et peu couteuses (la fièvre/paludisme, les infections respiratoires aigües, la diarrhée, la malnutrition et les affections néonatales).
Dans le cadre de la mise en oeuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement adoptés en 2000, la République Démocratique du Congo s’était engagée, à l’instar des autres pays membres des Nations Unies, à réduire de deux tiers la mortalité des enfants de moins de 5 ans à horizon 2015 (OMD 4) et de trois quart celle des mères (OMD5).
C’est dans cette perspective que le gouvernement congolais s’est engagé en juin 2012, lors du forum de haut niveau sur la survie de l’enfant tenu à Washington, aux Etats-Unis, à mettre en oeuvre des stratégies novatrices afin d’accélérer la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile. Pour concrétiser cet engagement, le pays a élaboré en 2012 un cadre d’Accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant (communément désigné par CAO 4§5 en référence aux OMD 4§5). Cette stratégie < CAO 4§5 > est déjà opérationnelle dans toutes ses 12 aires de santé de la zone de Mbanza Ngungu / Province du Kongo Central.
Dans cette approche, la redynamisation des organes de participation communautaire est un des principaux axes d’interventions prioritaires du CAO 4&5 définis pour assurer la mise en oeuvre au niveau opérationnel. « La dynamique communautaire et la communication pour le changement social et de comportement est un préalable important dans la mise en oeuvre du CAO4&5. En effet pour rendre le CAO4&5 effectifs opérationnels, il est capital de s’assurer la participation active de la communauté à la gestion à travers ses organes. La dynamique communautaire vise l’organisation et la responsabilisation de la communauté pour son développement. D’autre part, l’utilisation des intrants des kits familiaux par les ménages et la promotion des pratiques familiales essentielles ainsi que l’utilisation des services de santé nécessitent l’implication de la communauté pour plus d’efficacité et la pérennisation des actions menées».
Certes, les recommandations issues de différentes missions effectuées de cette stratégie expérimentée avec succès dans la zone de Mbanza-Ngungu, comme zone pilote, les approches novatrices y enregistrées ont pu renforcer durablement le système de santé, introduire des innovations prometteuses dans la responsabilisation des communautés avec l’implication de la chefferie traditionnelle, la séparation des fonctions institutionnelles des Codesa, des CAC de celles des Recos.
Cependant, après 2 années de mise en oeuvre, il est constaté quelques dysfonctionnements des structures de participation communautaire en plus de difficultés dans la coordination, la gestion et l’accompagnement de l’action communautaire pour plus d’implication et l’appropriation des communautés. Par ailleurs, à l’issue du dernier MAA de mars 2015, la problématique du fonctionnement optimal de la participation communautaire est à la base de la faiblesse de la couverture et de la qualité des interventions comportementales.
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »
2. ObjectifsObjectifsObjectifs ObjectifsObjectifs Objectifs
Sous la coordination du Chef de bureau UNICEF Matadi et la supervision de l’administrateur survie en lien étroit avec l’Administrateur communication pour le développement, le consultant assurera l’appui technique à l’équipe de la zone de santé de Mbanza Ngungu dans le maintien de la redynamisation de la participation communautaire en vue d’améliorer la mise en oeuvre du CAO 4&5 dans les aires de Santé de Mbanza Ngungu au Kongo Central.
3. TâchesTâches TâchesTâches à a ccomplir ccomplirccomplir ccomplir ccomplir
Ses tâches principales consisteront à :
 Faire un état des lieux sur les structures de participation communautaires dans la zone de sante de Mbanza Ngungu (CODESA, CAC et RECOs) en référence au cadre organique et autres directives du Ministère de la sante pour réorganiser les structures des participations communautaires dans toutes les aires de sante et corriger ainsi les erreurs passées
 Apporter, en collaboration avec la Division Provinciale de la santé du Kongo Central, un appui technique aux membres de l’ECZS, des structures de participation communautaire (CAC, CODESA) et aux RECOS dans la coordination, la mise en oeuvre et le suivi des activités du CAO à travers le pilier de la dynamique communautaire en support à l’approche Kits familiaux afin de susciter ou de maintenir l’implication et l’appropriation de la communauté.
 Assurer que le processus de redynamisation communautaire mis en place aboutit à la distribution des Kits ménages par les membres de la communauté, la promotion de la vaccination, de la Vitamine A et des Pratiques familiales essentielles (PFE) y compris la recherche de soins auprès des sites/centres de santé et la référence des cas compliqués de diarrhée. Les conditions d’adhésion à la stratégie « de distribution de kits dans les ménages » incluent: engagement des Chefs de villages et des associations locales, activation de la Cellule d’Animation Communautaire (CAC) avec désignation des Relais communautaires (Recos) et les membres du CODESA, organisation du dénombrement initial de la population, distribution et suivi de l’utilisation des kits dans la communauté et promotion des Pratiques familiales essentielles (PFE) à travers les visites à domicile.
 Aider à renforcer la mise en place de l’environnement politique et social en encourageant les initiatives des communautés dans une vision de multisectorialité permettant la pérennisation et la résilience.
 Appuyer à renforcer le système de santé à base communautaire selon l’approche village en aidant à obtenir des résultats de sante, nutrition, Wash et autres en faveur des enfants et des femmes du village.
 Présenter une analyse des risques en rapport avec la mise en oeuvre de la dynamique communautaire dans la zone de santé de Mbanza Ngungu ainsi que de leur mitigation en vue d’appuyer la ZS de Mbanza Ngungu à développer des stratégies opérationnelles en faveur d’une dynamique communautaire efficace.
 Proposer, développer et renforcer si nécessaire le partenariat avec d’autres acteurs stratégiques locaux qui oeuvrent dans le domaine de la dynamique communautaire et de la communication : radios de proximité, noyaux interconfessionnels, OACs….pour une communication à large échelle ;
 Contribuer à la visibilité des actions de l’UNICEF dans la zone de santé de Mbanza Ngungu au profit des enfants et des femmes en documentant les expériences en matière d’approche communautaire.
 Réaliser des taches spécifiques qui lui seraient confiées par le programme Survie/Nutrition et ce, en lien avec la mise en oeuvre du CAO 4 & 5 notamment appuyer les ECZS de Kimvula et de Kisantu à préparer l’intégration du CAO à travers la redynamisation de la participation communautaire.
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »
4. Résultats attendus Résultats attendus Résultats attendus Résultats attendusRésultats attendusRésultats attendus Résultats attendusRésultats attendus
 Les informations stratégiques du terrain sur la mise en oeuvre du pilier dynamique communautaire sont disponibles et renseignent de la fonctionnalité des organes de participation communautaire dans la zone de santé de Mbanza Ngungu.
 Les membres de l’ECZS, des structures de participation communautaire (CAC, CODESA, RECOS) sont appuyés techniquement. 100% de recommandations issues des rapports de diverses missions effectuées par le staff Unicef et autres consultants dans la zone de santé de Mbanza Ngungu sont mises en oeuvre.
 Un environnement social local est promu par les parties prenantes au niveau opérationnel afin de maintenir la dynamique de la mise en oeuvre du CAO à travers l’implication et l’appropriation des communautés, favorisant la pérennisation et la résilience des activités de participation communautaire.
 Un système de santé à base communautaire est mis en place dans la zone de santé de Mbanza Ngungu pour l’atteinte des résultats communautaires en faveur de l’enfant et de la femme enceinte (santé, nutrition, Wash et autres) selon l’approche village.
 De partenariats avec d’autres acteurs communautaires locaux sont mis en contribution pour renforcer la participation communautaire en faveur du CAO 4&5.
 Les expériences positives, les leçons tirées et/ou les bonnes pratiques documentées sont partagées et utilisées pour l’extension du modèle de la dynamique communautaire dans les autres zones de santé de la province du Kongo Central.
 La dynamique communautaire est initiée dans les zones de santé de Kimvula et de Kisantu.
5. QualificationQualificationQualification QualificationQualification QualificationQualification s et compétences compétencescompétences compétencescompétences compétences et expériences professionnelle et expériences professionnelle et expériences professionnelleet expériences professionnelleet expériences professionnelleet expériences professionnelle et expériences professionnelle et expériences professionnelle et expériences professionnelleet expériences professionnelleet expériences professionnelleet expériences professionnelle et expériences professionnelle et expériences professionnelleet expériences professionnelle et expériences professionnelle requisesrequises requises requises :
 Etre de nationalité Congolaise (RDC) ;
 Avoir au moins un diplôme de fin études universitaires en communication, Relations Publiques ou autres sciences sociales ;
 Avoir au moins 3 ans d'expérience dans le domaine de la communication pour le développement, les approches communautaires participatives, le réseautage, la négociation, le renforcement des capacités, la publication, la production audiovisuelle;
 Détenir une connaissance du système de santé de la RDC est un atout
 Etre familiarisé avec les procédures de gestion de l’UNICEF est un avantage
 Avoir une solide expérience dans le domaine de promotion des pratiques familiales essentielles et la communication pour le changement comportemental et social par le biais des approches communautaires participatives.
 Avoir une aptitude avérée à travailler efficacement au sein d'une équipe internationale et multiculturelle et à gérer les relations avec les représentants du gouvernement, de la société civile et d'autres partenaires de l'UNICEF
 Avoir la maitrise des logiciels de gestion de base.
 Excellente maitrise du français (oral et écrit). La connaissance de la langue locale constitue un atout.
 Le Consultant doit disposer des compétences de base (Communication, travail en équipe et recherche de résultats) et des compétences fonctionnelles suffisantes (Formulation de Stratégies et de Concepts, Sens du contact et du réseautage, Persuasion et influence, Application de l’expertise technique, Apprentissage et recherche, Planification et organisation)
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »
6. Conditions de travail Conditions de travailConditions de travailConditions de travail Conditions de travail Conditions de travail Conditions de travail
Le consultant va intégrer l’équipe de Survie/UNICEF-Matadi et travaillera en étroite collaboration avec les programmes communication en appui au développement et information et communication, avec des missions fréquentes sur le terrain particulièrement dans les Aires de santé de la zone de santé de Mbanza Ngungu et dans les ZS de Kimvula et Kisantu. Il organisera des téléconférences avec la section Survie Matadi 2 fois le mois pour présenter l’état d’avancement du travail. Il va utiliser son propre matériel de travail (informatique et communication). Le transport sera assuré par le bureau central de la zone de sante dont les frais seront financés par fiche technique par l’UNICEF.
Il ne pourra voyager sans avoir contracté une assurance individuelle.

N.B : Le formulaire P11 et autres informations sont disponibles sur le site UNICEF RDC
http://www.unicef.org/about/employ/files/P11.doc

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature