Centre Carter : Assistant au programme Maison des droits de l’Homme

Recrutement: Assistant au Programme Maison des Droits de l’Homme-chargé du renforcement de capacité technique (droits des femmes) – Le Centre Carter, République Démocratique du Congo

Type de contrat : Consultant

Durée de contrat : 1 an avec possibilité de renouvellement

Date de prise de poste: Dès que possible

Lieu: Kinshasa, République Démocratique du Congo

Historique

Le Centre Carter en République Démocratique du Congo (RDC), fonde sa vision sur deux concepts fondamentaux et liés: le besoin de transparence au niveau des politiques et pratiques qui affectent les droits de l’homme, et la nécessité de responsabiliser les acteurs institutionnels et économiques qui sont chargés de développer et mettre en œuvre ces politiques. Pour promouvoir la transparence et la redevabilité, l’engagement institutionnel du Centre Carter depuis 2007 passe par l’appui de la société civile locale, entité clef d’une dynamique locale pour la transition démocratique,  et ce à travers un renforcement de capacité aussi bien organisationnel que technique. A travers cet appui, le Centre Carter œuvre pour permettre aux organisations de la société civile locale de réaliser leur travail plus efficacement et d’amplifier leur impact dans leur demande de réformes. Cet appui le Centre Carter le fait à travers ses trois programmes :
· le programme de la Maison des droits de l’Homme (à travers plus de 250 partenaires locaux) à Kinshasa pour la promotion et la protection des droits de l’homme

· le programme des standards pour les élections démocratiques  (Democratic Election Standards) à Kinshasa et notamment dans les provinces du Bas Congo, Kasaï oriental, Nord Kivu et Katanga

· le programme de gouvernance dans le secteur minier (au Katanga, en Province orientale et au Sud Kivu)
I.   Responsabilités principales
1. Appuyer les ONG du groupe thématique droits des femmes de la MDH dans le renforcement de leurs capacités techniques notamment sur les sujets suivants : collecte de données, rédaction de rapport,  suivi et plaidoyer.

2. Appuyer et accompagner les ONG membres de la MDH.

3. Donner un appui technique sur les droits des femmes.
II. Tâches liées aux responsabilités
· Appuyer les ONG des groupes thématiques de la MDH dans le renforcement de leurs capacités techniques :
1. Participer à l’évaluation des partenaires de la MDH sous la supervision du coordonnateur de formation et à l’identification de leurs besoins en formation sur les capacités techniques lors des évaluations préformation, en rendant régulièrement visites aux organisations et en participant à leurs activités ;

2. Préparer et organiser les formations en renforcement des capacités techniques au profit des membres de la MDH sélectionnés ;

3. En se fondant sur les résultats des évaluations, assurer le suivi individuel (technique) des formations organisées à court, moyen et long terme et selon les besoins apporter un soutien direct aux partenaires privilégiés de TCC ;

4. Rédiger des rapports sur les formations données, procéder à leur évaluation et proposer des recommandations pour leur amélioration ;

5. Selon la nécessité, appuyer d’autres assistants au programme dans la préparation, organisation et suivi des formations sur différents thèmes des droits de l’homme, notamment sur les différents mécanismes des droits de l’homme.
· Appuyer les ONG membre de la MDH :
1. Identifier les activités de la société civile/ONG nationales et internationales qui peuvent avoir des liens avec le travail d’accompagnement de la MDH ;

2. Orienter avec le gestionnaires du site internet, les ONG membres de la MDH en les aidant à cibler les partenaires ou interlocuteurs dans leur travail de recherche et de plaidoyer à travers le site web de la MDH ;

3. Appuyer la Coalition d’ONG de la MDH pour la rédaction des rapports et le suivi de la situation des droits de l’homme (COORRSDH-MDH) et les différents groupes thématiques de la MDH (spécifiquement le Groupe de Travail sur le Droit des Femmes) dans la préparation et la tenue de leurs activités ;

4. Analyser périodiquement le travail de la COORRSDH et des groupes thématiques de la MDH en proposant des stratégies pour leur bon fonctionnement ;

5. Rédiger le rapport des activités réalisées.
· Tâches régulières :
1. Préparer un plan et calendrier de travail annuel mis à jour tous les trois mois reflétant les priorités du programme MDH ;

2. Préparer un rapport hebdomadaire résumant les activités de la semaine et contenant les priorités de la semaine à venir au coordonnateur de formation ;

3. Avant, pendant et après chaque formation faire une évaluation et un rapport contenant des recommandations informant le coordonnateur de formation sur les prochaines étapes en se basant sur les outils de la MDH ;

4. Préparer une fiche des activités de la semaine à la MDH en coordination avec le technicien informatique.
· Tout autre travail demandé par la hiérarchie.
III. Relations de Travail:
· L’Assistant(e) au Programme chargé de Renforcement de capacité technique a pour  superviseur direct le Coordinateur des Formations (Training Coordinator).  Il/elle travaille en collaboration avec la Conseillère technique en droits de l’Homme et avec les autres Assistants Programmes de la Maison des Droits de l’Homme.
IV. Qualifications:
· Démontrer de l’intégrité et du respect pour les droits de l’homme (requis) ;

· Faire preuve d’une bonne maitrise des techniques de formation basée sur la pédagogie des adultes (andragogie) (préférable) ;

· Avoir une expérience appropriée  dans le domaine de renforcement des capacités des ONG des droits de l’homme et/ou d’autres institutions des droits de l’homme (requis) ;

· Avoir des aptitudes et de l’expérience dans la préparation et la mise en œuvre des formations en matière des droits de l’homme (requis) ;

· Avoir une maitrise approfondie du rôle et des méthodes de travail des acteurs de la société civile et plus spécifiquement, des ONG de défense des droits de l’homme en RDC (préférable) ;

· Avoir une bonne connaissance des droits de l’homme et des mécanismes de leur protection (requis) ;

· Avoir de bonnes aptitudes pour travailler en équipe au sein de l’institution et avec des acteurs divers aussi bien de la société civile que du gouvernement (requis) ;

· Avoir des capacités communicationnelles avec les personnes des différentes cultures et couches sociales.
V. Expériences:
· Détenir un diplôme de licence (Bac+5) en sciences sociales, droit, études de développement ou leur équivalent ou expérience équivalente (requis). Le diplôme de master est préféré ;

· Connaissance technique des droits de l’homme et spécifiquement des droits des femmes (requis).

· Un minimum de 3 ans d’expérience dans le domaine du renforcement technique des ONG ou autres institutions des droits de l’homme (requis) ;

· Expérience dans la formation sur des sujets relatifs aux droits de l’Homme (requis). Une expérience spécifique relative aux droits des femmes sera un avantage (recommandé) ;

· Expérience dans la mise en œuvre de projets (recommandé) ;

· Expérience de travail avec les institutions gouvernementales, organisations de la société civile, organisations intergouvernementales et organisations internationales (recommandé) ;
VI. Comment postuler

Les candidats intéressés sont priés de déposer leurs candidatures au plus tard le 6 février 2014 à 16h00 uniquement en version électronique en envoyant leur CV avec une lettre de motivation et trois références à [email protected] avec copie conforme  à l’adresse [email protected]. Dans l’objet de leur émail les candidats devront indiquer le poste pour lequel ils appliquent et adresser  leur communication à la Directrice du Centre Carter.

Les candidats présélectionnés seront invités à prendre part à un entretien suivi d’un test pratique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner