Révocation des magistrats : Kabila a été induit en erreur, selon le Synamag

«Nous sommes très surpris par les Ordonnances du chef de l’Etat. Et nous pensons que celui qui porte ce tort ce n’est plus le président de la République, mais ce sont les magistrats qui ont fait ce travail qui en portent toute la responsabilité.» C’est ainsi qu’a réagi le président syndicats autonome des magistrats, Sambayi Muteba, jeudi à radiookapi.net

Encore une fois, le président de la République a été induit en erreur. Si, hier c’était par le ministère de la justice ; aujourd’hui, c’est un groupe des magistrats qui, ayant eu la charge de conduire les travaux du Conseil supérieur de la magistrature, on estimé que le Conseil ne pouvait pas fonctionné comme une assemblée démocratique. Ils se sont institués en commission spéciale pour faire tous les travaux qui ont été faits. Ce qui fait qu’aujourd’hui, encore une fois, la sanction présidentielle se trouve prise en souffrance avec les imperfections qu’on constate ça et là. Et nous pensons que le travail aurait été beaucoup plus correct si toutes les résolutions auraient été connues de tous les membres du Conseil supérieur dont je fais parti», a ajouté M. Samba

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)