La RDC insolvable est privée de parole dans les institutions internationales

Les fonctionnaires congolais œuvrant dans des institutions internationales, ne comprennent pas que la République démocratique du Congo soit privée de parole faute de payement des redevances, parfois pour des sommes minimes. Pour ces fonctionnaires, le gouvernement congolais qui souhaite son retour sur la scène internationale, doit commencer par honorer ses engagements. Ce qui lui permettra de défendre sa cause sur l’échiquier international, indique radiookapi.net

Un fonctionnaire de l’ambassade de la RDC en Suisse, déclare que c’est la nation helvétique qui paye le loyer de cette ambassade. Un autre fonctionnaire congolais œuvrant lui à l’Union africaine, affirme que le Congo est interdit de parole, faute d’avoir payer sa redevance. Un autre fonctionnaire en poste à l’OMS à Genève, déclare que la RDC est interdite de parole pour les mêmes raisons.
Depuis 2006, la RDC doit 50 000 USD à l’initiative des pays des Grands lacs pour la lutte contre le Sida. Le Rwanda se serait même proposé de payer la part de la RDC pour faire avancer le processus.
Pour ces fonctionnaires, le Congo peut faire entendre sa voix dans le concert des nations. Et pour parler du haut de la tribune des nations, il faut payer sa quotte part. selon eux, la République démocratique du Congo a amplement les moyens de payer ses redevances envers les institutions internationales.
Ce qui manque, c’est la volonté politique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)