Goma : l'assemblée accuse l'Exécutif provincial de gestion parallèle et scandaleuse

Vue arérienne de Goma

Vue arérienne de Goma

Une gestion scandaleuse des fonds publics par l’Exécutif provincial. C’est le résultat d’une enquête menée par la commission chargée du contrôle de l’exécution du budget 2008-juin 2009 de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu. Le rapport de 283 pages illustre un laisser-aller du gouvernement provincial dans les recouvrements des recettes ainsi que dans l’engagement des dépenses, rapport radiookapi.net

D’après ce rapport qui concerne la période allant de janvier 2008 au premier semestre 2009, plus de six millions de dollars étaient gérés hors circuit comptable de l’exécutif provincial. Pour l’honorable Muhindo Nzangi, président de cette commission d’enquête chargée du contrôle de l’exécution du budget 2008-2009, cette situation s’explique par le désordre observé dans la gestion des dépenses par l’Exécutif provincial. A lui seul, il compte deux comptabilités parallèles. L’une est gérée par un comptable et un ordonnateur délégué reconnu et l’autre, par le conseiller financier du gouverneur de Nord Kivu. Celui-ci n’hésite pas d’engager les dépenses, écrit la commission. A lui seul, poursuit-elle, le conseiller financier gère près de cinq millions de dollars américains, soit en chiffres 4.862.277 USD. Près de trois millions dollars américains (2.757.000 USD) ont disparu des caisses jusqu’à ce jour. D’autre part, ce rapport indique qu’un autre désordre est observé dans la perception des taxes. Des sommes importantes d’argent échappent au contrôle du gouvernement provincial et sont consommées par certains individus. La conséquence en est que la province ne réalise que 18 à 30 % des recettes. rn rnDu côté du gouvernement provincial, aucune réaction n’est enregistrée jusqu’à présent. Présenté le lundi, ce rapport sera discuté en groupe parlementaire ce mardi. Les députés provinciaux se prononceront en plénière seulement le mercredi.
Ainsi, si le rapport est jugé recevable, alors le gouverneur sera interpellé pour donne plus de lumière sur ce dossier à l’assemblée provinciale, a expliqué un député provincial.

Dans la conclusion de leur rapport, les 6 membres de cette commission économico-financière recommandent la démission du gouvernement provincial ainsi qu’une poursuite judiciaire à l’endroit de tous ceux qui seraient reconnus coupables.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner